Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Action extérieure des collectivités

Coopération décentralisée : de la solidarité à l’action économique, quel intérêt pour les élus ?

Publié le 06/09/2017 • Par Pablo Aiquel • dans : Dossiers d'actualité, France

solidarite-planete
Romolo Tavani
Alors que les chiffres de l’aide publique au développement sont en hausse, la nouvelle génération d’élus attend de l’action internationale des collectivités locales une plus-value pour son territoire. Cette politique devient transversale dans la collectivité.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Le nouveau souffle de la coopération décentralisée

La coopération décentralisée, c’est fini. La nouvelle terminologie en vogue est « l’action internationale des collectivités territoriales ». « La sémantique a évolué car l’action économique est venue s’ajouter à la coopération traditionnelle. Cette dernière est désormais presque une niche dans l’ensemble de l’action internationale, qui inclut souvent également les programmes européens », explique Frédéric Deshayes, l’ancien président de l’Association des professionnels de l’action européenne et internationale des collectivités territoriales (Arricod), qui a passé le relais, en juillet, à Eric Recoura.

Le secteur est en pleine évolution, à plus d’un titre. La baisse des dotations frappe-t-elle de plein fouet les services des ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Compétence internationale

La loi du 2 février 2007 relative à l'action extérieure des collectivités locales et de leurs groupements, dite loi « Thiollière », consacre la compétence « générale » internationale des collectivités françaises en la « décorrélant » de leurs compétences spécifiques. Les lois « Notre » et « Maptam » ont ratifié cette base législative en omettant d'attribuer ce domaine à un échelon par rapport à d'autres.

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Coopération décentralisée : de la solidarité à l’action économique, quel intérêt pour les élus ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement