logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/521933/lholacratie-une-autre-facon-de-manager/

MANAGEMENT
L’holacratie, une autre façon de manager
Emmanuelle Picaud | Métiers | Publié le 15/09/2017

Le syndicat d’assainissement de Valenciennes a adopté un nouveau type d’organisation : l’holacratie. Au sein de la nouvelle organisation, les missions des agents ont été redistribuées, et les liens hiérarchiques ont été supprimés.

Et si on repensait l’autorité dans notre façon de manager ? C’est la question que s’est posée François-Laurent Facquez lorsqu’il est arrivé au syndicat d’assainissement de Valenciennes. « J’ai été dans l’administration d’État pendant des années, et aujourd’hui, notre mode de management est pyramidal. À l’inverse, j’ai toujours souhaité un management participatif », explique-t-il. À son arrivée au poste de directeur général (DG), il a alors opté pour un nouveau type de management, l’holacratie.

Plus de hiérarchie

Venue des États-Unis, l’holacratie est un mode d’organisation et de gouvernance qui repose sur l’idée qu’il n’existe plus de hiérarchie entre les personnes.

De fait, François-Laurent Facquez a, dès le départ, écrit noir sur blanc qu’il n’avait plus autorité sur ses agents. « En ...

POUR ALLER PLUS LOIN