logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/521649/mediateur-du-patrimoine-une-interface-entre-les-oeuvres-et-le-public/

[FORMATION] PATRIMOINE
Médiateur du patrimoine, une interface entre les œuvres et le public
Gaëlle Ginibrière | France | Toute l'actu RH | Publié le 14/09/2017 | Mis à jour le 20/09/2017

Avec ses 12 millions de participants en France, l'édition 2017 des Journées européennes du patrimoine (JEP), a de nouveau démontré l'engouement du public pour ce secteur. Les médiateurs du patrimoine contribuent à cette proximité. Coup de projecteur sur cette profession récente, dont les missions sont diverses, mais les contours encore parfois imprécis.

Ils exercent dans les musées d’arts ou scientifiques, les bibliothèques, les sites patrimoniaux (châteaux ou sites archéologiques)… Ce sont les médiateurs du patrimoine, également appelés médiateurs culturels. Leur rôle ? Celui d’interface entre les publics et le patrimoine ou les œuvres exposées. Le métier est relativement nouveau, apparu dans les années 1990, et né d’une réflexion du ministère de la Culture sur les « métiers émergents » de la filière, alors souvent confiés à des emplois-jeunes.

« Si la nécessité de la médiation a vite semblé évidente – notamment dans les musées d’art contemporain qui ont été parmi les premiers à s’en saisir car le rapport à l’œuvre est en jeu – le métier est quant à lui plus flou », observe Odette Balandraud, membre du conseil d’administration et ...

CHIFFRES CLES

  • Cadres d’emplois : Animateurs territoriaux, adjoints territoriaux d’animation, assistants territoriaux de conservation du patrimoine et des bibliothèques, contractuels.
  • Catégories : B et C.
  • Formation requise : Master 2 de médiation culturelle, études d’art, d’histoire, scientifiques…


POUR ALLER PLUS LOIN