Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

3 questions à Marc Debomy, Fiscalité & territoire

Révision des valeurs locatives : « il serait dommage d’en rester là »

Publié le 19/09/2017 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Marc Debomy
Marc Debomy Fiscalité & Territoires
La révision des valeurs locatives des locaux professionnels est enfin entrée en application cet automne. En revanche, la mise à jour des valeurs des logements - qui devait lui emboîter le pas - ne semble plus figurer à l'ordre du jour, Emmanuel Macron ayant laissé entendre que la réforme de la taxe d'habitation serait plus efficace et rapide. Marc Debomy, fondateur du cabinet Fiscalité et territoire, estime au contraire que ces deux volets sont complémentaires et doivent être menés à bien.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Valeurs locatives : une réforme au long cours

La révision des valeurs locatives des locaux d’habitation vous semble-t-elle compromise ?

Il est vrai que dans son discours, Emmanuel Macron a insisté sur la suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages sur trois ans, la révision des valeurs locatives sur les locaux d’habitation représentant à ses yeux une bataille perdue d’avance. Cependant, il ne faut pas agiter le chiffon rouge : aucune décision n’a été arrêtée et les services fiscaux ne nous ont pas informés que quoi que ce soit ait été gelé sur le sujet.

Serait-il opportun de stopper la révision des valeurs locatives à ce stade ?

Sur un plan technique, la révision des valeurs locatives des locaux professionnels est en train de se conclure. Ses premiers effets se feront sentir en septembre au fur et à ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Révision des valeurs locatives : « il serait dommage d’en rester là »

Votre e-mail ne sera pas publié

manava22

19/09/2017 08h47

bonsoir, inutile de revoir les bases de la TH ; cette taxe si injuste et si détestée ; remplaçons totalement la TH par l’ancienne vignette sur les véhicules terrestres (150 E par CV par an ) par exemple à reverser aux Collectivités territoriales qui pourraient en faire varier le montant ; c’est une taxe à la détention du véhicule juste, écologique et équitable puisque le montant varierait avec la taille du véhicule possédé par une entreprise ou un particulier…

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement