Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

Bus électriques et GNV: la RATP expérimente tous azimuts

Publié le 01/09/2017 • Par Nathalie Da Cruz • dans : France, Innovations et Territoires

Bluebus
Bluebus
La RATP met en œuvre son plan bus 2025, qui prévoit une flotte composée à 80% de bus électriques à cette échéance. L’heure est aux expérimentations pour définir les stratégies d’achat à venir.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée


Selon la loi relative à la transition énergétique et à la croissance verte du 17 août 2015, les territoires denses doivent renouveler leur flotte de bus pour moitié avec des « bus propres » en 2020. Mais pour la RATP, c’est dès 2018 qu’il faut être dans les clous. La régie avait pris les devants avec son plan bus 2025 défini en 2014, qui parle non pas de renouvellement mais de composition de la flotte: en 2025, celle-ci sera constituée à 80% de bus électriques et à 20% de bus au biogaz.

A ce jour, 40 bus du dépôt de Créteil, associé à une station fournissant du gaz naturel pour véhicules (GNV), roulent au bioGNV. Quatre ou cinq autres dépôts de bus vont être convertis pour fournir du GNV. Les bus au gaz seront privilégiés pour les services les plus longs, de plus de 250 kilomètres. Quant à la fourniture en bioGNV, elle est attestée par des certificats.

Une autonomie requise de 180 kilomètres

En mai 2016, une expérimentation avec quelques bus électriques du constructeur Bolloré a commencé sur la ligne 341, au cœur de Paris. « Les Bluebus tiennent déjà bien les 180 kilomètres d’autonomie que nous leur demandons. Ils sont rechargés durant la nuit, ce ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : manager les agents publics à l'heure du confinement

de La Rédaction de La Gazette

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Bus électriques et GNV: la RATP expérimente tous azimuts

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement