Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Le mot du social

La stratégie

Publié le 19/03/2019 • Par Nathalie Levray • dans : Actu Santé Social

NATHALIE_LEVRAY
D.R.
Dans le sens premier du vocabulaire guerrier, la stratégie est un art. Celui de « combiner l’action de forces militaires en vue d’atteindre un but de guerre déterminé par le pouvoir politique », selon le Larousse en ligne.

Par analogie, la philosophie marxiste en fait une « science » pour orienter le « combat de classe en fonction des objectifs essentiels et des données fondamentales de la situation historique objective » (Lucien Sève).

Par extension, le terme s’entend d’un ensemble d’actions coordonnées, d’opérations et de manœuvres habiles, de ruses et d’allocation de ressources en vue d’atteindre un but précis. Privilégiant le savoir et la méthode (science) à l’expérience (art), la stratégie envahit la vie économique et sociale.

Dans les années 1970, Bourdieu émet quelques réserves, en insistant sur « le fait que le principe des stratégies […] n’est pas le calcul cynique, la recherche consciente de la maximisation du profit spécifique, mais une relation inconsciente entre un habitus et un champ ».

La stratégie se saisit ainsi dans l’acception d’une globalité éclairant tant une vision cohérente qu’une trajectoire, réclamant une analyse de l’existant et des potentialités. A

lors que le monde moderne emploie le mot à la place de méthode, plan, politique, programme, tactique, Maxence Gaillard invite à ne pas la confondre avec la coordination ou l’organisation. Lui redonner du sens oblige à résoudre la « tension », écrit-il, entre sa justification par une « tradition économique et militaire » et son « contexte de compétition, de lutte, de conflit », et celle par une « tradition plus politique, qui met l’accent sur la valeur des choix collectifs en démocratie ».

Ainsi, dans un « modèle équilibré de gouvernance », la stratégie pourrait-elle « tenir un rôle fédérateur » faisant « de sa préparation un exercice de la rationalité collective et démocratique ».

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La stratégie

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement