Journée d'étude

Amiante et HAP : comment gérer les nouvelles responsabilités

| Mis à jour le 01/09/2017
Par • Club : Club Techni.Cités

©Stockr – Fotolia

Amiante, HAP, actinolite... autant de matériaux toxiques (ou nocifs) pour la santé que l'on peut détecter sur un chantier de voirie. Une fois le diagnostic établi, comment anticiper ces risques et éviter l’inhalation des fibres lors d’une intervention sur voirie ?

L’article 113 de la loi El Khomri du 21 juillet 2016 prévoit un repérage systématique de l’amiante lors des travaux routiers. La présence d’actinolite dans les granulats complique ce diagnostic. De même, les enrobés peuvent cacher des HAP. Comment gérer ces multiples contraintes ? Le club Techni. Cités vous propose une journée d’étude pour y voir plus clair.

  • Présence d’amiante, actinolite et d’HAP dans les enrobés routiers : quelle est l’ampleur du risque ? Quelles responsabilités pour les maîtres d’ouvrages ?
  • Échantillonnages, prélèvements et analyses : quelles modalités de repérage respecter en fonction du périmètre et de la nature des travaux
  • Comment gérer les analyses et interpréter les résultats ?
  • Quelle démarche de prévention pour éviter l’exposition des travailleurs lors des travaux : retours d’expérience
  • Ramassage, transports, mise en décharge : les clefs d’une bonne gestion des déchets

Techni.Cités vous propose le 5 octobre prochain un programme complet avec experts et dirigeants territoriaux sélectionnés qui répondront à vos interrogations.

Focus sur le diagnostic :

Dans son avis et rapport (1) divulgué au cours de l’été, l’ANSES réaffirme que les préconisations de la réglementation amiante s’appliquent aux PMA. L’Anses a également souligné qu’en dehors des carrières, d’autres professionnels du secteur des travaux publics en environnement naturel ou mettant en œuvre des matériaux manufacturés à partir de matériaux naturels pouvaient également être exposés à ces PMA.

De ce fait, la question des expositions pour les travailleurs et la population générale est posée.

Fort de ces conclusions, la journée d’étude du 5 octobre va donc s’attacher à analyser le processus de diagnostic et caractérisation amiante avant travaux :

  • Echantillonnages, prélèvements et analyses : quelles modalités de repérage respecter en fonction du périmètre et de la nature des travaux
  • Comment mettre en œuvre le diagnostic avant travaux
  • Comment gérer les analyses et interpréter les résultats
  • Le diagnostic en cas de travaux sur les réseaux enfouis : qui a l’obligation de le réaliser

Experts juridiques, techniques et territoriaux seront là pour vous faire part de leur expérience, interprétation et échanger de façon interactive et personnalisée.

Programme et inscription ici

Informations pratiques : la journée se déroulera à Paris.
Contact : Elvire Roulet – elvire.roulet@infopro-digital.com – Tél. : 01 77 92 93 36

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Smart grids : 10 conseils avant de se lancer

    La FNCCR délivre dix recommandations aux collectivités qui souhaitent préparer l’avènement des réseaux énergétiques intelligents. Même si le sujet est sensible, la fédération veut en particulier les convaincre de s’engager en faveur de compteurs ...

  • ICPE et réglementation des rejets de substances dangereuses

    Les résultats des programmes de recherche et réduction des rejets de substances dangereuses dans l’eau engagés depuis 2000 ont permis de réviser la réglementation ICPE. L’arrêté du 24 août 2017 veut étendre cet effort de réduction à d’autres ...

  • Qui va payer pour desservir les territoires isolés ?

    Un des enjeux principaux du projet de loi d’orientation des mobilités est de couvrir tout le territoire, et notamment les zones isolées qui sont situées dans le périurbain et le rural. Mais ce texte reste flou sur les ressources financières qui seront mises à ...

  • Quand la participation sécurise les projets

    L’urbanisme participatif revêt aujourd’hui de multiples formes. Pratiqué très en amont, il permet de réellement peser sur les projets et même d’en fluidifier la réalisation. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

Retrouvez tous nos produits sur La plateforme de mise en relation entre professionnels de la commande publique et fournisseurs

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP