Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Éducation

École maternelle : des Assises et puis rien

Publié le 12/03/2019 • Par Stéphane Menu • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

Depuis les Assises de la maternelle de mars 2018, mis à part l’abaissement de l’âge de l’école obligatoire à 3 ans, aucune mesure particulière n’est venue alimenter le débat sur l’importance de ce cycle. Beaucoup de choses s’y jouent pourtant et des études commencent à pointer les limites du système français.

Après les classes dédoublées, le Bac et la voie professionnelle, Jean-Michel Blanquer a souhaité lancer le chantier de la maternelle.

Plusieurs experts se sont succédé à la tribune des Assises de la maternelle pour faire le point sur le développement de la mémoire chez l’enfant, le sommeil, l’acquisition du langage…

Le célèbre neuropsychiatre Boris Cyrulnik avait conclu ce rendez-vous. « L’idéal serait de dédoubler les maternelles. Réformer l’accueil de la petite enfance implique forcément des dépenses mais les pays qui l’ont fait ont constaté un excellent ‘retour sur investissement’ », avait-il assuré dans le JDD.

Baisse du niveau des élèves

Depuis Jean-Michel Blanquer a distillé ses priorités pour « penser l’école maternelle de demain », en en faisant « l’école de l’épanouissement et du ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

École maternelle : des Assises et puis rien

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement