logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/518162/fort-boyard-un-jeu-gagnant-gagnant-pour-la-charente-maritime-et-la-societe-de-production/

PATRIMOINE
Fort Boyard, un jeu gagnant-gagnant pour la Charente-Maritime et la société de production
Claire Chevrier | A la Une finances | Actu experts finances | Innovations et Territoires | Régions | Publié le 10/08/2017 | Mis à jour le 09/08/2017

En se lançant dans l’aventure du jeu télévisé, le département a sauvé le fort, qui aurait sans doute disparu sous les assauts des éléments, tout en boostant son attrait touristique. Adventure Line Productions, productrice du jeu hebdomadaire estival diffusé sur France 2, utilise le site pour ses tournages 23 jours par an, hors répétitions. Les loyers payés par la société de production permettent de financer une partie des investissements sur le fort, dont l’image sert de vecteur à tous les documents touristiques.

Fort Boyard

[Charente-Maritime 633 400 hab.]
«Entre le jeu Fort Boyard et nous, c’est une histoire qui remonte à 1988. Nous ne regrettons pas les investissements que nous y avons réalisés. C’est une belle opération ! Jamais nous n’aurions imaginé que l’émission durerait aussi longtemps et serait vendue dans le monde entier », affirme Dominique Bussereau, président (LR) du conseil départemental de la Charente-Maritime.

Adventure Line Productions (ALP), qui produit le jeu, a signé un bail commercial 3-6-9, avec une exclusivité d’exploitation audiovisuelle du fort. La collectivité, en tant que propriétaire, assume les travaux liés à la structure du fort et à sa pérennité, travaux qui permettent aussi d’améliorer les conditions de vie des 140 employés sur place. Si ALP sollicite le département lors des commissions de travaux semestrielles, les deux partenaires sont en contact téléphonique au minimum tous les quinze jours. « Nous programmons et finançons les travaux deux ans à l’avance : cela permet de prévoir les crédits et de réfléchir aux conditions de réalisation, car quasiment tout doit être acheminé par hélicoptère. De plus, les plannings sont millimétrés pour faire face aux conditions météorologiques et gêner a minima le programme des tournages », souligne Patrice Acquier, directeur adjoint de la direction de l’immobilier et de la logistique au département.

CHIFFRES CLES

2,5 millions de Français minimum regardent le jeu Fort Boyard dix soirées par an. En 2016, en audience, l’émission diffusée le samedi soir en été sur France 2 a battu six fois les programmes rivaux de TF1. Au total, en 27 ans, le jeu a été diffusé dans 32 pays, avec des stars locales. En 2017, il passera dans six pays.
300 000 euros, c'est l’investissement par an, lissé sur 20 ans. La société de production verse 100 000 euros par an de loyer, et des droits sur les produits dérivés.

Contact : direction de l’immobilier et de la logistique, secretariat.dil@charente-maritime.fr

Avantages :

  • Diffusion d’une image positive du fort auprès d’un public familial et génération d’une activité touristique importante.
  • Financement des investissements pour sa conservation.

Inconvénients :

  • Fort non visitable par les touristes.
  • Des travaux à effectuer à dates précises pour ne pas gêner les tournages.


POUR ALLER PLUS LOIN