Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Démographie

Le président de région conteste les projections démographiques de l’Insee

Publié le 21/12/2010 • Par Frédéric Marais • dans : Régions

Jean-Paul Bachy a fait diffuser le 15 décembre 2010 un communiqué démentant l’idée que la population champardennaise baisserait.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Il est des moments où la volonté apparente d’informer le bon peuple tourne à la désinformation. » C’est par ces mots cinglants que le président du conseil régional de Champagne-Ardenne introduit un communiqué de presse dans lequel il s’en prend vertement aux projections démographiques de l’Insee.

L’Institut national de la statistique a en effet publié récemment une note indiquant que la Champagne-Ardenne devrait continuer à perdre des habitants (2 %) d’ici à 2040.
Dans sa diatribe, Jean-Paul Bachy admet toutefois que l’Insee a eu la prudence d’indiquer que ses hypothèses n’étaient fondées que « sur une extrapolation du passé, qui ne saurait être assimilée à une prévision fiable ».

Statistiques du ministère de l’Intérieur

En l’absence de véritable recensement depuis près de dix ans, le président de région s’appuie sur les seules statistiques qui semblent crédibles à ses yeux : celles qu’utilise le ministère de l’Intérieur chaque année pour fixer la dotation globale de fonctionnement.
Or leur lecture indique que la Champagne-Ardenne a gagné des habitants en 2010 et en gagnera encore en 2011.

Jean-Paul Bachy parle en conséquence « d’inversion de tendance » pour mieux combattre l’image « d’une région en déclin », tout en défendant les politiques mises en place « pour faire face au défi démographique ».

Régions

4 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Gagner en efficacité : les points clés pour passer à l’e-administration

de Les webinars de DOCAPOSTE

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le président de région conteste les projections démographiques de l’Insee

Votre e-mail ne sera pas publié

Didier

22/12/2010 10h09

Pourquoi cette contestation, ce n’est pas honteux une population qui baisse, le monde se porterait mieux si la population mondiale était plus basse. Quand cesserons nous de vouloir toujours plus d’habitantsf partout c’est une folie. On devrait au contraire se féliciter qu’en cette région la Nature dispose d’un peu plus de place

ouy

23/12/2010 04h40

Les élus s’arrogent le droit de contester les statistiques qui ne les arrangent pas!!!c’est minable comme position et cela dénote un niveau intellectuel bien bas…

tomtom

27/12/2010 02h45

Il a raison de contester ces chiffres quand on sait que d’ici moins de 20 ans, seule la partie Nord Est de la France connaitre un climat peu changé, donc dans une qualité de vie prévisible. Cela attirera du monde, et pas seulement de la France… à bonne entendeur.

virginie

30/12/2010 01h21

cette contestation a un rapport direct avec les dotations annuelles de l’Etat aux Régions qui sont calibrées au prorata de la surface du territoire et du nombre d’habitants (et aussi en fonction des spécificités locales).

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement