Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement numérique

Très haut-débit : les bons comptes du réseau d’initiative publique du Grand-Est

Publié le 18/07/2017 • Par Philippe Bohlinger • dans : Régions

fibre
Fotolia alphaspirit
La région Grand-Est a annoncé le 13 juillet l’attribution de la DSP pour le déploiement de son réseau d’initiative publique au groupement NGE-Altitude. La contribution publique à cet investissement de 1,3 milliard d’euros devrait être inférieure à 15%.

Cet article fait partie du dossier

Le très haut-débit prend son temps pour arriver

Et la délégation de service public portant sur le déploiement du très haut débit (THD) dans le Grand-Est est attribuée… au groupement conduit par NGE Concessions, associé à l’opérateur Altitude Infrastructure. Le conseil régional a rendu sa décision le 13 juillet concernant la construction d’un réseau d’initiative publique (RIP) de 910 000 prises FTTH (1) destinée à connecter 3660 communes.

« D’une durée de 35 ans, il s’agit du plus grand contrat de concession de France, en partenariat avec les sept conseils départementaux concernés », indique la région.

La pression sur l’exécutif régional qui a lancé son avis d’appel public à la concurrence le 22 décembre 2016, était montée d’un cran ces dernières semaines. Selon les Echos, SFR qui conduisait le groupement finaliste non retenu, aurait mis en cause les conditions d’objectivité de la procédure et menacé de construire son propre réseau en parallèle.

L’importance du contrat global portant sur la conception, construction, exploitation, de commercialisation et de financement du réseau THD était de nature à aiguiser les appétits. Il prévoit une tranche ferme de 1,3 milliard d’euros d’investissement pour raccorder 830.000 prises en 5 ans et demi. Une tranche conditionnelle de 80 000 prises supplémentaires est prévue pour les 58 communes connectées à des réseaux de câble la sixième année.

Coût d’une prise FTTH divisé par deux

Article réservé aux abonnés Gazette
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous à La Gazette

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au à La Gazette

S'abonner Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Cet article fait partie du Dossier

Le très haut-débit prend son temps pour arriver

Sommaire du dossier

  1. Numérique : le new deal proposé par l’Etat aux collectivités et aux opérateurs
  2. Loi Elan et numérique : assouplissements pour les maires, nouvelles contraintes pour les opérateurs
  3. Téléphonie mobile : « C’est l’intelligence des territoires qui va être au pouvoir »
  4. Très haut débit : les industriels pourraient prendre du retard pour déployer le FTTH
  5. En attendant la fibre, le très haut-débit radio s’invite dans 30 000 foyers
  6. Dans le Gers, le pari gagné d’un bon débit partout et pour tous
  7. Très haut-débit : les bons comptes du réseau d’initiative publique du Grand-Est
  8. Le très haut-débit radio à la rescousse des habitations et entreprises isolées
  9. Le wifi public séduit les territoires ruraux
  10. Cyril Luneau (Orange) : « L’expertise digitale est remontée à l’interco »
  11. Cour des comptes : « Il manque 15 milliards pour financer le plan France Très Haut Débit »
  12. « La couverture du territoire est notre priorité numéro un » – Sébastien Soriano
  13. Réseaux d’initiative publique : l’appel aux opérateurs
  14. Internet par les réseaux radio en attendant la fibre optique ?
  15. Très haut-débit : le RIP alsacien est financé à 64% par le privé
  16. L’entretien des réseaux de téléphonie en sous-investissement chronique
  17. Comment accompagner le « Cuivrexit » et passer à la fibre optique ?
  18. Plan France Très Haut Débit : Numéricâble-SFR chamboule la zone d’initiative privée
  19. Zones blanches : ces territoires encore éloignés du « vrai » haut débit fixe
  20. Le Plan France Très Haut Débit, un colosse aux pieds d’argile
  21. En Eure-et-Loir, le Lab28 veut optimiser l’utilisation de la fibre optique
  22. Les sénateurs plaident pour la rentabilité des réseaux d’initiative publique

Régions

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Très haut-débit : les bons comptes du réseau d’initiative publique du Grand-Est

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement