logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/516345/chsct-comment-convaincre-de-linteret-du-recours-a-un-expert/

RISQUES PSYCHO-SOCIAUX
CHSCT : comment convaincre de l’intérêt du recours à un expert?
Claire Boulland | A la Une RH | Actu expert santé social | France | Toute l'actu RH | Publié le 17/08/2017 | Mis à jour le 20/08/2017

De la ténacité, il en faut aux membres des Comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) pour faire accepter à l'administration la venue d'un expert afin d'évaluer les risques-psycho-sociaux. Ils sont pourtant gage d'indépendance de point de vue, mais aussi de compétences techniques et d'appui au dialogue social. Comment ont procédé les comités qui y sont parvenus ? Éléments de réponse.

Les Comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) se développent seulement depuis 2012 dans la fonction publique territoriale. Aussi était-il bienvenu de rappeler, au salon Préventica fin juin, comment de tels comités peuvent agir pour prévenir les risques psycho-sociaux (RPS). C’est François Cochet, directeur des activités « santé au travail » chez Secafi (consultant auprès des instances représentatives du personnel) qui s’en est chargé.

Le CHSCT peut solliciter du président du comité l’intervention d’un expert en cas de risque grave, révélé ou non par un accident de service, ou bien en cas de maladie professionnelle d’un agent. Il peut le faire aussi en cas de projet d’aménagement important modifiant ...

POUR ALLER PLUS LOIN