logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/516050/feuille-de-route-climatique-interroge-par-les-senateurs-hulot-persiste-et-signe/

CLIMAT
Feuille de route climatique : interrogé par les sénateurs, Hulot persiste et signe
Emmanuelle Picaud | actus experts technique | France | Publié le 13/07/2017

Le ministre de la Transition écologique et solidaire a été auditionné par la commission développement durable du Sénat, mercredi 12 juillet. La rencontre a été l’occasion de répondre aux premières critiques émises à l’encontre de son ministère sur des questions aussi sensibles que la pollution de l'air, les perturbateurs endocriniens, ou encore le Canal Seine-Nord.

Nicolas_Hulot_dans_les_espaces_Générations_climat

Auditionné par la commission développement durable du Sénat, mercredi 12 juillet 2017, le ministre d’Etat Nicolas Hulot a répondu aux questions des sénateurs concernant la mise en œuvre de sa feuille de route, et notamment sur le contenu de son « plan climat », présenté quelques semaines plus tôt lors d’une conférence de presse.

Encore des interrogations à lever

Un plan que le président de la Commission a qualifié « d’ambitieux », mais qui reste encore « trop imprécis », selon les sénateurs. Ceux-ci s’interrogent en effet sur le rôle que vont y jouer les territoires, car pour l’heure il n’a nullement été fait mention de ceux-ci. La rencontre a également été l’occasion pour la Commission de demander au ministre ce qu’il comptait faire de la contribution climat énergie, une recette dont les sénateurs estiment qu’une partie devrait être reversée aux collectivités pour la mise en œuvre de leurs schémas de territoires (et notamment les PCAET [1] et SRADDET).

Enfin, au-delà de la question des recettes fiscales, la Commission s’est interrogée sur la sensibilisation des élus à la question climatique. Un sujet, dont la connaissance est encore « insuffisante pour beaucoup d’entre eux », a estimé son président. A ces questions essentielles, le ministre d’Etat s’est pourtant gardé de répondre dans les détails. Fidèle à ses propos de la veille, il a répété que « sur un sujet aussi complexe que [l’enjeu climatique, NDLR] », il était essentiel de « construire ensemble ». « Mon souhait, au-delà des urgences à traiter, c’est de définir ensemble un horizon, une vision commune, et de la mener », a-t-il ajouté.

4 priorités pour le climat

Nicolas Hulot a ensuite dévoilé ses 4 priorités pour le quinquennat, à savoir :

POUR ALLER PLUS LOIN