Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Métier

Les conseillers en économie sociale et familiale territoriaux et hospitaliers

Publié le 18/02/2019 • Par Sophie Soykurt • dans : A la Une santé social, Métier et carrière santé social

entretien conseil
©sebra - stock.adobe.com
Qu’ils relèvent de la fonction publique territoriale ou hospitalière, les conseillers en économie sociale et familiale exercent des missions similaires dans leurs structures respectives.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Relevant du corps des conseillers en économie sociale et familiale (CESF) dans la fonction publique hospitalière (FPH) et du cadre d’emplois des assistants territoriaux socio-éducatifs dans la fonction publique territoriale (FPT), ces fonctionnaires appartiennent tous depuis le 1er février 2019 à la catégorie A.

Missions

Lorsqu’ils exercent leurs missions en tant que fonctionnaires territoriaux, les CESF ont pour mission d’informer, de former et de conseiller toute personne connaissant des difficultés sociales, en vue d’améliorer ses conditions d’existence et de favoriser son insertion sociale. Ils peuvent en outre diriger un établissement d’accueil et d’hébergement pour personnes âgées et coordonner l’activité d’autres assistants socio-éducatifs territoriaux.

De manière similaire, les CESF hospitaliers assument ces missions auprès des personnels de l’établissement où ils travaillent afin de contribuer à améliorer les conditions de séjour des usagers et favoriser leur insertion sociale. Ils exercent aussi ces missions au bénéfice des usagers qu’ils accompagnent de manière individuelle ou dans le cadre d’interventions collectives.

En outre, ils participent notamment à l’élaboration et à la mise en œuvre du projet d’établissement de leur structure.

Recrutement

Les CESF hospitaliers sont recrutés par concours sur titres ouverts aux titulaires du diplôme d’État de conseiller en économie sociale et familiale ou aux titulaires d’un titre ou d’un diplôme reconnu équivalent.

Dans la FPT, le même diplôme (ou équivalent) est requis des candidats au concours d’assistant socio-éducatif territorial, ouvert dans la spécialité « conseiller en économie sociale et familiale », mais l’obtention du concours ne vaut pas recrutement.

Les CESF territoriaux sont recrutés parmi les candidats inscrits sur une liste d’aptitude établie à l’issue du concours.

Perspectives de carrière

Les CESF peuvent bénéficier d’avancements d’échelons et de grades. Dans la FPH comme dans la FPT, ils sont répartis en deux grades, le premier comptant lui-même deux classes. La durée passée dans chacun de ces échelons est fixée par leur statut particulier respectif.

Par ailleurs, les modalités d’avancement au grade supérieur sont identiques dans les deux versants de la fonction publique : peuvent ainsi être nommés au grade supérieur, après inscription sur un tableau d’avancement, les CESF justifiant d’au moins six mois d’ancienneté dans le 1er échelon de la première classe du premier grade et comptant au moins six ans de services effectifs dans un corps, cadre d’emplois ou emploi de catégorie A ou de même niveau. Cet avancement de grade est également ouvert aux lauréats d’un examen professionnel, soit aux CESF de la première classe du premier grade, soit aux CESF justifiant de trois ans de services effectifs dans un corps, cadre d’emplois ou emploi de catégorie A ou équivalent et d’un an dans le troisième échelon de la seconde classe du premier grade.

Rémunération

Les CESF territoriaux et hospitaliers perçoivent un traitement indiciaire brut mensuel (soumis à retenues pour pension) identique. Au 1er février 2019, il varie de 1 540 à 2 185 euros environ. Au traitement indiciaire, s’ajoutent l’indemnité de résidence et, le cas échéant, le supplément familial de traitement, ainsi que certaines primes et indemnités.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Réforme de la protection sociale complémentaire, êtes-vous prêts ?

de Rédaction de la Lettre du cadre territorial en partenariat avec la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les conseillers en économie sociale et familiale territoriaux et hospitaliers

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement