Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité

Relation polices-population : le rôle clé des collectivités

Publié le 05/07/2017 • Par Julie Clair-Robelet • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Colloque de l'Inhesj à l’École militaire, mardi 4 juillet 2017
Colloque de l'Inhesj à l’École militaire, mardi 4 juillet 2017 Inhesj
Face à une "crise grave de confiance" entre la population et les forces de sécurité dans leur ensemble, les acteurs de la sécurité réunis à Paris lors d'un colloque organisé par l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice appellent à "mobiliser tous les partenariats locaux".

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Nous constatons aujourd’hui une réelle crispation entre polices et population », affirme Elizabeth Johnston, déléguée générale du Forum français pour la sécurité urbaine, lors du colloque organisé par l’Inhesj à Paris, mardi 4 juillet 2017. Le constat n’est pas nouveau, mais elle tient à appuyer sur le pluriel du terme, car « police, gendarmerie, police municipale, services de sécurité privée, tous doivent être intégrés au débat ».

Ce manque de confiance actuel est lié, pour Claudine Angéli-Troccaz, adjointe au Défenseur des droits chargée de la déontologie de la sécurité, à « un manque d’information et d’explication de la part des forces de l’ordre ». « Aujourd’hui, il ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Relation polices-population : le rôle clé des collectivités

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement