Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Exclusif

Les investissements des petites villes reprennent doucement

Publié le 30/06/2017 • Par Cédric Néau • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

5857235122_659041ded0_z
Flickr cc by TaxRebate.org.uk
Très affectées par la baisse des dotations, les petites villes commencent à relever la tête, mais restent fragiles: c'est ce qui ressort d'une enquête de l'APVF, que "La Gazette" a analysé en exclusivité.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’année 2017 pourrait bien être celle de la rupture pour les petites villes. Après trois années de disette, cette strate de collectivités (2 500 à 25 000 habitants), parmi les plus touchées par la baisse des dotations de l’Etat, a majoritairement repris ses investissements, selon une enquête que s’apprête à publier l’Association des petites villes de France (APVF) et dont « La Gazette » a pris connaissance en exclusivité. Elle révèle que 62% des villes interrogées ont déclaré qu’elles avaient prévu de les augmenter, alors qu’en 2016, la même proportion avait diminué ce type de dépenses.

Ce retournement, « spectaculaire » selon l’APVF, s’explique en partie. « La troisième année du cycle électoral est traditionnellement propice aux investissements, rappelle Erwann Calvez, chargé de mission « services publics et questions sociales » à l’APVF. Ces villes s’approprient également de plus en plus le fonds de soutien à l’investissement local. » Selon l’enquête, elles sont 43% à l’avoir sollicité.

Effet de ciseau jugulé

Si les investissements redécollent, c’est aussi le résultat d’un difficile travail de rationalisation des dépenses de fonctionnement qui a permis de juguler l’effet de ciseau créé par la hausse des dépenses et la baisse des recettes, sans toutefois l’annuler. Ainsi, si 30% des petites villes constatent toujours une progression de leurs dépenses réelles de fonctionnement, 40% les ont réduites.

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les investissements des petites villes reprennent doucement

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement