logo
DOSSIER : Open Data et réutilisation des données publiques : des promesses vertigineuses
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/512067/open-data-un-nouvel-elan-pour-le-tourisme/

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE
Open data, un nouvel élan pour le tourisme
Baptiste Cessieux | Dossiers d'actualité | France | Innovations et Territoires | Publié le 27/06/2017

La plateforme Datatourisme sera lancée cet hiver. Elle regroupera la majorité des données touristiques dans un format unique et ouvert, afin de faciliter leur utilisation. Toutes les collectivités et acteurs institutionnels du tourisme sont sollicités pour apporter la matière première à cette nouvelle base de données. Les données publiques, produites par les collectivités et les organismes locaux de tourisme, seront mutualisées, homogénéisées et organisées.

Quel avenir pour les sites internet de destinations touristiques, comme ceux des offices de tourisme ? La multiplication des acteurs capables de transmettre cette information aux voyageurs les amène à supprimer les intermédiaires et à utiliser des agrégateurs de contenus. Gîtes de France, Airbnb, les chaînes hôtelières ou encore les sites des parcs d’attractions cherchent tous à renseigner leurs visiteurs sur les attraits touristiques d’un territoire, qu’ils soient permanents ou temporaires, à proximité de leurs propres services.

Dans cette configuration, il est nécessaire d’apporter des données vérifiées, cohérentes et de qualité à ces acteurs. « Peu importe le site sur lequel l’internaute trouve l’information, ce qui compte c’est de lui donner accès à des éléments fiables et de qualité, et de faire venir les voyageurs sur son territoire », pointe Pascale Vinot, cheffe de projet « datatourisme » pour le réseau Tourisme et territoires.

Une plateforme nationale

C’est forte de cette logique que la plateforme nationale Datatourisme sera lancée en fin d’année. Portée par le réseau Tourisme et territoires et la DGE, ce projet appartient en fait à une mouvance plus large visant à ouvrir ...

POUR ALLER PLUS LOIN