Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Grandes régions un an après : « il n’y a jamais eu de débat sur l’échelle régionale en France ! » (4/5)

Décentralisation

Grandes régions un an après : « il n’y a jamais eu de débat sur l’échelle régionale en France ! » (4/5)

Publié le 23/06/2017 • Par Pablo Aiquel • dans : France

regionsOK
Fotolia Brad Pict
Ancien directeur de recherche à l'Institut français de géopolitique, Laurent Carroué a dirigé « La France des 13 régions », un ouvrage collectif qui interroge, région par région, la pertinence et les conséquences des redécoupages. Selon lui, dans l'ensemble, faute de répondre aux vrais enjeux, le sujet de la réorganisation territoriale n'est pas clos

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Quel constat tirez-vous des fusions ?

Sur l’ensemble des régions fusionnées, il n’y a pas de cohérence. Ce qui me frappe tout d’abord ce sont les déséquilibres internes. Toutes les régions présentent des dissymétries fortes. Sauf peut-être en Normandie ou en Bourgogne-Franche-Comté, mais, là où il y a un relatif équilibre, cela se traduit par un risque de marginalisation. Les fonctions métropolitaines de Besançon risquent d’être absorbées par Dijon et donc de recréer des déséquilibres.

Mais ces régions atteignent-elles la taille « européenne » qui était visée ?

Je crois qu’on est dans un leurre sur la question européenne. Le paradoxe en France, c’est que l’Allemagne sert de référence, alors que c’est une exception en matière territoriale. Le ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Grandes régions un an après : « il n’y a jamais eu de débat sur l’échelle régionale en France ! » (4/5)

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement