Environnement

Ministère de la transition écologique : l’équipe de Nicolas Hulot au complet

Par • Club : Club Techni.Cités

Wikimedia commons / cc by

Un mois après la nomination du gouvernement Macron, l'équipe de Nicolas Hulot est désormais au grand complet. Le club Techni.Cités vous propose un tour d'horizon des profils qui vont s'atteler à la mise en oeuvre des politiques écologiques de demain.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La composition du cabinet du ministre de la Transition écologique et solidaire vient d’être annoncée au journal officiel. On y trouve des collaborateurs d’expérience, rompus au fonctionnement des ministères et qui apporteront une aide précieuse au ministre novice, mais aussi des fidèles de sa fondation.  Quant à Elizabeth Borne, ministre des Transports, elle s’est appuyée sur des spécialistes des transports et des opérationnels issus des grands acteurs du secteur public.

Nicolas Hulot promeut des collaborateurs de sa fondation

Michèle Pappalardo, 61 ans, directrice de cabinet du ministre de la transition écologique et solidaire : énarque et magistrate à la Cour des comptes, elle fera bénéficier Nicolas Hulot de son expérience et de sa connaissance du fonctionnement et de la gestion de l’administration. Elle a été par le passé directrice de l’Ademe (2003-2008) et commissaire générale au développement durable (2008 à 2012).

Anne Rubinstein, 55 ans, cheffe de cabinet du ministre : elle a occupé cette même fonction de chef de cabinet auprès d’Emmanuel Macron, lorsqu’il était ministre de l’Économie (2014-2015), puis de Najat Vallaud-Belkacem au ministère des Droits des femmes (2012 à 2014). Elle a également été cheffe de cabinet du président du conseil général de l’Oise, du président du conseil général de Seine-Maritime (2007- 2010) puis du président du conseil régional d’Île-de-France, Jean-Paul Huchon (2010-2012).

Le reste du cabinet du ministre de la Transition écologique et solidaire a été annoncée par un arrête publié au JO le 16 juin. Il s’agit de :

Thomas Lesueur, directeur du cabinet adjoint, en charge du budget, des finances, des ressources humaines et de l’économie sociale et solidaire. Ce magistrat à la Cour des comptes est passé par direction des services judiciaires du ministère de la Justice, en tant que chef de service adjoint,et a occupé plusieurs postes au ministère de la Défense.

Benoit Faraco, conseiller spécial et en charge des négociations internationales sur le climat. C’est un fidèle de Nicolas Hulot, qui occupait précédemment un poste de responsable du programme climat à la Fondation pour la Nature et l’Homme (ou Fondation Nicolas Hulot, FNH)

Denis Voisin est un autre membre FNH – où il occupait la fonction de porte parole – qui fait son entrée au ministère.  Il est nommé conseiller en charge de la société civile, des questions de santé-environnement et des risques.

Laurent Grave-Raulin est confirmé dans ses fonctions de conseiller parlementaire et des relations avec les élus. Cet avocat de formation spécialisé en droit de l’environnement et droit du numérique occupait déjà cette fonction depuis 2014. Auparavant, il travaillait également auprès de Ségolène Royal, au sein du cabinet de la présidente de la région Poitou-Charentes (2011-2014).

Les autres membres du cabinet sont : Alexis Tudor, conseiller diplomatique ; Justine Roulot, conseillère en charge de la biodiversité, de l’eau, de la mer et des territoires ; Xavier Ploquin, conseiller en charge de l’énergie, de l’industrie et de l’innovation ; Carine Lecœur, conseillère presse et communication.

Elisabeth Borne pioche dans les spécialistes du transport

Marc Papinutti, 58 ans, directeur de cabinet de la ministre des Transports, avait récemment été bombardé à la présidence du conseil d’administration de la Société du Canal Seine-Europe (2 mois) et occupé pendant 7 ans le poste de directeur général de Voies navigables de France. Cet ingénieur de l’Ecole nationale des travaux publics de l’Etat (ENTPE) connait très bien ce ministère pour y avoir été directeur des infrastructures de transports (2008-2010) et conseiller technique (2007-2008).

Julien Dehornoy, directeur adjoint de cabinet est un ancien de la SNCF où il fut directeur des lignes des transiliens D et E et directeur de cabinet du président.

Aymeric Lang, chef de cabinet.

Charlotte Leroy, conseillère en charge des relations avec le Parlement et les élus : elle fut auparavant collaboratrice parlementaire à l’Assemblée nationale (2011-1017) et chargée de mission Pôles métropolitains-Conférence des villes à l’association France Urbaine (2011).

Benjamin Maurice, conseiller social

Yoann La Corte, conseiller en charge de l’aérien, du budget et du transport maritime

Jonathan Gindt, conseiller diplomatique

Aymeric Chassaing, conseiller communication et médias.

Commentaires

1  |  réagir

24/08/2017 11h37 - reine59

bonjour,on veut faire des économies d energie, donc de ce fait on appelle un entrepreneur pensant faire des economies mais la on se fait voler l accompte et on n obtiens meme pas les fenetre et le pire c est que la police ne veut pas prendre notre plainte contre vol car cette personne 15 jour apres a deposer le bilan comme par hazard il le savait bien que son affaire ne marche pas sauf de voler les gens vite fait ; la je suis face à un mur de la justice car personne ne repond au courrier que j ai envoyer au Procureur de la République de Lille cela fait 5 mois ; pour moi il n y a pas de justice mais pour les voleurs ( il n y a que ce mot)ont tous les droits ; vraiment déçue , le seul droit c est de se taire.

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Equipements publics : et si on prenait du recul ?

    Est-il encore possible d’aménager le territoire à l’heure où le monde change si vite, où les mutations s’accélèrent et les attentes des acteurs sont protéiformes ? Comme chaque mois, les élèves ingénieurs en chef de l'Inet se penchent, dan ...

  • Les CLI veulent que l’Etat repense sa stratégie face au risque nucléaire

    L’éventualité d’un accident sur un site nucléaire n’est pas correctement prise en compte par le gouvernement et la crise sanitaire a montré l’importance de se préparer à affronter toute situation : tel est le « cri d’alarme » lancé, mardi 4 mai ...

  • Pas touche au compte épargne-temps

    Le compte épargne-temps des fonctionnaires est régi de façon précise. Comme le système des primes, il existe sur ce point un principe de parité entre les fonctions publiques. Il n’appartient pas aux collectivités locales d’en changer le régime légal. ...

  • Projet de loi climat : un lien réussi entre démocraties participative et représentative

    Avant le vote solennel du projet de loi Climat-résilience à l'Assemblée nationale, ce mardi 4 mai, le ministère de la Transition écologique a dressé un bilan des cinq semaines de débats, saluant l'enrichissement par les députés de ce texte issu d'un processus ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Comment développer de nouveaux services urbains grâce à l'internet des objets ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP