logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/509598/gemapi-une-premiere-etude-de-dangers-finalisee-dans-les-bouches-du-rhone/

RISQUES
Gemapi : une première étude de dangers finalisée dans les Bouches-du-Rhône
Auteur associé | France | Ingénierie | Publié le 24/07/2017

Le Symadrem ayant anticipé l’arrêté « études de dangers » paru le 19 avril 2017, son premier dossier vient d’être jugé recevable par les services de l’État. L’aboutissement d’un travail engagé en interne depuis presque cinq ans ! Contraintes des délais, coût important et nécessité d’une expertise interne en sont les principaux enseignements.

 

Par Joël Graindorge, directeur général des services techniques

Situé en aval du dernier affluent du Rhône, le syndicat mixte interrégional d’aménagement des digues du delta du Rhône et de la mer (Symadrem) a en charge 210 km de digues fluviales ainsi que 5,5 km de digues maçonnées sur Arles, Tarascon et Beaucaire.

À cela s’ajoute une digue à la mer de 25 km le long du littoral camarguais, complétée par des ouvrages (épis, brise-lames…) aux Saintes-Maries-de-la-Mer. Avec vingt-six agents, il assure en régie les missions d’exploitation de ces digues et la maîtrise d’ouvrage pour les études et travaux pour l’amélioration de la protection des personnes et des biens contre les crues du Rhône, les submersions marines et le maintien du trait de côte.

Responsabilité et financements des études de dangers

Si beaucoup d’études ont été engagées dans le cadre de l’ancien arrêté « études de dangers » (EDD) du 12 juin 2008, le syndicat a dû les reprendre et les compléter pour répondre à la nouvelle approche inscrite dans la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation ...

REFERENCES


POUR ALLER PLUS LOIN