Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Voirie

Stationnement : mutualisés et connectés, les parkings du futur sont déjà là

Publié le 16/06/2017 • Par David Picot • dans : actus experts technique, France, Innovations et Territoires

Jean-Dominique Billaud/Samoa
En quête d’un partage plus pertinent de l’espace public, les collectivités misent sur le stationnement mutualisé. C’est la fin du modèle « une place = un usager ». Cette révolution des usages s’effectue sur fond de bouleversements numériques, avec la mise en relation d’une offre de places et d’une demande. Ces nouveaux modèles s’inscrivent aussi dans une réflexion sur l’évolution des modes de déplacement en ville, dans laquelle la voiture n’est plus qu’un chaînon.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Ça bouge dans les parkings ! Ces symboles d’immobilité et d’un « tout-voiture » dont les métropoles voudraient bien s’extirper vivent leur révolution. Le bon vieux schéma « une place = une voiture » a du plomb dans l’aile. De nouveaux modèles émergent, sous l’impulsion de start-up, mais aussi de collectivités et autres aménageurs supplantés par des promoteurs.

C’est le cas sur l’Ile de Nantes (298 000 hab.) – vaste espace de 337 hectares autrefois occupé par les chantiers navals – où un programme baptisé Ilink sort de terre. Un macrolot par excellence : 14 000 mètres carrés d’habitat, dont des logements sociaux, 6 000 mètres carrés d’activités tertiaires et 2 000 mètres carrés de services ou commerces de proximité.

Pour le parking, le concept de la mutualisation a été retenu. Mais ici, pas d’offre associée à chaque immeuble ou type d’utilisateur, et encore moins de places nominatives. « Nous avons opté pour la gestion foisonnée », souligne Alain Bertrand, le directeur général adjoint de la Société d’aménagement de la métropole Ouest Atlantique (Samoa), pilote du projet urbain de l’Ile de Nantes. L’objectif étant de jouer sur la complémentarité des utilisateurs. Autrement dit : le ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Stationnement : mutualisés et connectés, les parkings du futur sont déjà là

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement