Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

fiscalité

Valeurs locatives : une réforme « impérieuse », mais explosive

Publié le 30/05/2017 • Par Cédric Néau • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Fotolia_53839271_XS
Fotolia
A trois mois de l’application de la réforme des valeurs locatives pour les locaux professionnels, la tension monte d’un cran chez les élus locaux. Lors d’une rencontre organisée par l’Association des maires de France, les édiles participants ont montré leur inquiétude sur les conséquences pratiques et pédagogiques d’une réforme jugée par l’AMF « d’impérieuse nécessité pour préserver la fiscalité locale ».

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Valeurs locatives : une réforme au long cours

Devant Philippe Laurent et Antoine Homé, respectivement président et rapporteur de la commission des Finances de l’AMF, venus présenter les enjeux de la réforme des valeurs locatives des locaux professionnels, les élus ne savent pas trop comment communiquer autour d’un projet qui fera des gagnants mais aussi des perdants dans des zones déjà en difficulté : « Les commerces de centre-ville vont être pénalisés par cette réforme », s’exclame un élu. « Comment expliquer aux propriétaires de baisser les loyers dans le centre pour permettre aux commerçant de rester ? », s’interroge-t-il. Un élu aveyronnais enchaîne : « Moi j’ai des boutiques du centre de Rodez (Aveyron) qui ferment les unes après les autres, elles vont toutes en périphérie dans des zones commerciales ».

{ "@context": "http://schema.org", "@type": "NewsArticle", "mainEntityOfPage": { "@type": "WebPage", "@id": "https://www.lagazettedescommunes.com/508237/valeurs-locatives-une-reforme-imperieuse-mais-explosive/" }, "headline": "Valeurs locatives : une réforme « impérieuse », mais explosive", "image": "https://www.lagazettedescommunes.com/wp-content/uploads/Fotolia_53839271_XS-310x208.jpg", "datePublished": "2017-05-30T16:55:00+00:00", "dateModified": "2022-06-07T12:40:58+00:00", "author": { "@type": "Person", "name": "Cédric Néau" }, "publisher": { "name": "La Gazette des Communes", "@type": "Organization", "logo": { "@type": "ImageObject", "url": "https://www.lagazettedescommunes.com/wp-content/themes/gazette_v5/images/header/logo_gazette_web_24872.svg" } }, "description": "A trois mois de l’application de la réforme des valeurs locatives pour les locaux professionnels, la tension monte d’un cran chez les élus locaux. Lors d’une rencontre organisée par l’Association des maires de France, les édiles participants ont montré leur inquiétude sur les conséquences pratiques et pédagogiques d’une réforme jugée par l’AMF « d’impérieuse nécessité pour préserver la fiscalité locale ».", "isAccessibleForFree": "False", "hasPart": { "@type": "WebPageElement", "isAccessibleForFree": "False" }, "speakable": { "@type": "SpeakableSpecification", "cssSelector" : ".pageArticle__mainContent" } }

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article fait partie du Dossier

Valeurs locatives : une réforme au long cours

Sommaire du dossier

  1. Réactualisation des valeurs locatives professionnelles : l’insatisfaction se confirme
  2. La DGFiP n’exclut pas « d’adapter les mécanismes de neutralisation » de la réforme des valeurs locatives
  3. Une réactualisation à l’aveugle des valeurs locatives
  4. Réforme des valeurs locatives : méthode pour rater sa révision
  5. Valeurs locatives des entreprises : la réforme sera appliquée à la rentrée
  6. Révision des valeurs locatives : « il serait dommage d’en rester là »
  7. Valeurs locatives : une réforme « impérieuse », mais explosive
  8. Ce qu’il faut savoir sur la révision des valeurs locatives des logements
  9. Christian Eckert : « La révision des valeurs locatives doit être menée à son terme »
  10. La révision des valeurs locatives des logements est faisable et opportune, selon la DGFIP
  11. [Exclusif] Valeurs locatives : les aménagements pour appliquer la révision dès 2017
  12. François Marc : « Il faut mener la révision à son terme »
  13. Franck Claeys : « Le coefficient de neutralisation cristallise la hiérarchie des territoires »
  14. Impossible réforme des valeurs locatives
  15. Nouvelle tentative de réforme des valeurs locatives, 20 ans plus tard
  16. Les nouvelles bases des locaux professionnels opérationnelles en 2016
  17. Révision des valeurs locatives : proposition d’expérimentation sur les logements en 2015
  18. Bases locatives, la révision s’impose
  19. Valeurs locatives commerciales : après le rapport, décryptage de la réforme
  20. Réforme des valeurs locatives, la mise en oeuvre décryptée

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Valeurs locatives : une réforme « impérieuse », mais explosive

Votre e-mail ne sera pas publié

Concerné

03/07/2017 11h40

La question des bases de taxation met en avant une autre question: celle du montant réellement versé.
Aujourd’hui, les taxes et impôts payés sur la base de l’immobilier atteignent des sommets.

La question n’est donc pas de revoir les bases mais de revoir le financement des collectivités locales et de ne plus prendre en compte les bases locatives qui n’ont plus de sens; quelle que soit la dénomination de la taxe!

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement