ENERGIE

Énergies renouvelables : biogaz qui rit, chaleur qui pleure

| Mis à jour le 29/05/2017
Par • Club : Club Techni.Cités

STEREAU

Le nouveau mécanisme de soutien pour le biogaz de station d’épuration rassure les collectivités. À l’inverse, une réunion des parties prenantes du fonds chaleur organisée mercredi 25 mai confirme que les créations de chaufferies biomasse et de réseaux de chauffage urbain sont insuffisantes.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La multiplication des décrets de fin de quinquennat n’a pas oublié les énergies renouvelables. Et les collectivités ont aujourd’hui de bonnes raisons de se frotter les mains. Aux côtés d’arrêtés tarifaires dessinés pour soutenir les centrales solaires de moins de 100 kW et sécuriser le régime d’appels d’offres qui s’applique depuis le début de l’année aux projets éoliens de plus de six machines, la désormais ex-ministre de l’Environnement Ségolène Royal a notamment publié le 10 mai un arrêté biogaz très attendu pour les stations d’épuration. Il concerne les installations misant sur la ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP