Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Statistiques de la délinquance

La France manque de données pour analyser les disparités territoriales des homicides (ONDRP)

Publié le 30/05/2017 • Par Julie Clair-Robelet • dans : Actu experts prévention sécurité

Colloque homicide ONDRP
ONDRP
Les chercheurs français ne disposent pas aujourd'hui de statistiques précises sur la localisation des homicides ni sur la manière dont ils sont commis. Ces données pourraient cependant influencer la réponse des pouvoirs publics dans leur ensemble, et pas seulement la police, estime Jean-Luc Besson, chargé d'études géostatistiques à l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Seules 1,3 % des communes ont enregistré un homicide ou plus en 2015. Les homicides sont donc territorialement concentrés sur peu de communes », indique Jean-Luc Besson, à l’occasion d’un colloque sur l’homicide, organisé notamment par l’ONDRP (Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales), mardi 23 mai.

Le chargé d’études géostatistiques regrette cependant le manque de données fiables accessibles aux chercheurs pour analyser les disparités territoriales des homicides. « La localisation précise est présente dans les procédures, mais pas dans les statistiques accessibles, qui ne comprennent aucune variable. Nous ne savons pas si l’homicide a été commis à l’extérieur, à l’intérieur, le jour ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La France manque de données pour analyser les disparités territoriales des homicides (ONDRP)

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement