Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Police municipale

Du rififi à la police municipale de Colmar

Publié le 22/10/2010 • Par Didier Bonnet • dans : Actu prévention sécurité, Régions

Rien ne va plus au sein de la police municipale de Colmar. Depuis le début septembre 2010, le chef de service de cette structure est mis en cause par ses agents en raison de ce qu’ils considèrent comme des erreurs et des attitudes graves. Les syndicats, le Snpm-Cftc en tête, dénoncent des faits précis et déclarent désormais « attendre la réaction de la part des autorités compétentes, préfet et procureur », annonce Frédéric Foncel, vice-président national du syndicat.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

En cause notamment, l’attitude du responsable de la police municipale de Colmar, le 8 septembre lors d’une altercation entre des agents et un contrevenant, en l’occurrence conducteur du petit train touristique local.

Selon le syndicaliste, la personne mise en cause a proféré « des insultes et des menaces de mort contre les policiers ».
Au lieu d’appuyer ses agents, le chef de service se voit reprocher « d’avoir visiblement étouffer l’affaire ».
« Non seulement il a interdit à ses hommes d’interpeller l’individu malgré la gravité de ses propos, mais de plus nous avons constaté qu’il avait modifié la main courante de façon à minimiser l’incident », raconte Frédéric Foncel.
« De plus, il fait visionner les cassettes des caméras de surveillance par ses agents, ce qui est totalement illégal ».

Pour dénoncer ces manquements, ainsi que d’autres comportements jugés inacceptables, les syndicats ont obtenu une réunion avec l’adjoint au maire en charge du sujet ; « Les faits que nous dénonçons ont été confirmés par l’intéressé », affirme le syndicaliste.
Pour l’heure, ni la ville de Colmar ni la justice n’ont réagi officiellement.

Régions

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Du rififi à la police municipale de Colmar

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement