Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

[Opinion] Social

Personnes âgées : un désengagement alarmant des départements

Publié le 23/05/2017 • Par Auteur associé • dans : Actu expert santé social, France, Opinions

personnes-agees-vieillesse-UNE
PublicDomainPictures / Pixabay CC
Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 1,3 million de personnes âgées dépendantes aujourd’hui, le double en 2060. Alors que les besoins en financement de la dépendance vont mécaniquement augmenter, les départements qui en sont les principaux contributeurs, se désengagent de plus en plus en réduisant, à bas bruit, les moyens alloués aux établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad).

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Claudy Jarry

Claudy Jarry

président de la Fédération nationale des associations de directeurs d’établissements et services pour personnes âgées (Fnadepa)

Cette tendance de fond, constatée par la Fnadepa, impacte déjà des établissements au détriment de la qualité d’accompagnement des résidents. Car, au-delà du personnel, ce sont toujours les personnes âgées qui en pâtissent.

L’aide sociale sous pression

Le mécanisme se répète au gré des réformes. La loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement et les aides à l’emploi du secteur privé, via le crédit d’impôt de taxe sur les salaires (CITS) et celui pour la compétitivité et l’emploi (CICE), ont débloqué des enveloppes complémentaires – bien qu’en dessous des besoins réels, notamment pour les Ehpad.

Mais, en parallèle, certains conseils départementaux, sous contrainte parfois, baissent leurs dotations aux établissements et font de plus en plus pression pour que ceux-ci ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Pourquoi investir dans un service Europe dans ma Commune

de COMMISSION EUROPEENNE

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Personnes âgées : un désengagement alarmant des départements

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement