Biodiversité

Et si l’on pensait le bâtiment comme un écosystème ?

Par • Club : Club Techni.Cités

T.SHIMMURA/ChartierDalix architectes

Favoriser la biodiversité, en «laissant faire la nature» dans un espace qui lui est réservé contribue au bien-être, à la résilience des villes et à une bonne gestion des eaux. Architectes et paysagistes s’entourent d’une équipe variée d’assistants à maîtrise d’ouvrage spécialisé en environnement, de naturalistes, d’écologues… Il s’agit de penser à l’impact du bâtiment sur le vivant, en évitant les dégâts environnementaux ou en les compensant jusqu’à obtenir une «biodiversité positive».

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

cet article fait partie du dossier

Quand la nature se lance à l’assaut de la ville

Toits et façades « verts » sont de plus en plus présents dans les programmes de bâtiments neufs. Pour autant, la verdure n’est pas toujours synonyme de biodiversité. « Les projets dits « exemplaires » ne l’ont pas forcément intégrée », confirme Marc Barra, écologue de Natureparif, l’agence biodiversité de la région Ile-de-France. Les tapis de sedums ou pouzzolane, créés industriellement, pour leur sobriété en substrat, eau et entretien, n’ont pas grand-chose à offrir aux oiseaux et insectes…

Philippe Peiger, président du collectif Nature en toit, qualifie cette couverture qui brunit au soleil de « moquette grillée ». Laquelle « n’a pas non plus prouvé ses bienfaits en isolation thermique ou gestion des eaux ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Dossier
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Zéro artificialisation nette, un objectif flou

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

  • Biodéchets : une généralisation sur les chapeaux de roues

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

  • Lyon dresse le bilan de la piétonnisation du centre-ville

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

  • Recensement des ouvrages d’art de rétablissement des voies des collectivités : la liste est publiée

    Un an après une première liste, provisoire, le gouvernement a publié par arrêté les ouvrages d’art de rétablissement des voies appartenant aux collectivités, en application de la loi Didier de 2014. Mais des mises à jour sont encore prévues. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP