Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Petite enfance

Financement des crèches : une majorité de communes souhaitent le retour aux créneaux horaires

Publié le 18/05/2017 • Par Catherine Maisonneuve • dans : Actu expert santé social, France

creche
Pink Sherbet Photography [CC BY 2.0], via Wikimedia Commons
Pour l'Association des maires de France la facturation à l'heure est inadaptée aux obligations de services des établissements d'accueil du jeune enfant (EAJE) ainsi qu'aux pratiques réelles des parents. Une enquête confirme les difficultés rencontrées par les communes et intercommunalités qui gèrent 60% des places de crèche.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

L’Association des maires de France (AMF) avait interpellé une nouvelle fois l’ex-ministre des Familles Laurence Rossignol dans un courrier du 8 décembre ainsi que le directeur général de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) sur les conséquences liées au durcissement des règles relatives à la prestation de service unique (PSU) pour les EAJE.
Elle dénonce régulièrement le caractère très pénalisant de la lettre circulaire du 26 mars 2014 vis-à-vis des structures ne remplissant pas toutes les exigences de la PSU, en considérant notamment que le taux de facturation de 107 %, fixé comme l’objectif à atteindre pour bénéficier du meilleur taux de PSU, parait peu réalisable.

« Cette logique comptable a mis à mal le fonctionnement des EAJE qui, pour se rapprocher du taux ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Moby, un programme CEE pour l'écomobilité scolaire

de ECO CO2

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Financement des crèches : une majorité de communes souhaitent le retour aux créneaux horaires

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement