Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Election présidentielle 2017

Continuité contre préférence nationale sur le dossier logement

Publié le 27/04/2017 • Par Delphine Gerbeau • dans : A la une, Actu expert santé social, France

Impression
Fotolia
La thématique logement apparaît en dernière place dans le programme de Marine Le Pen, l'occasion tout de même de rappeler un de ses principes, la préférence nationale dans l'attribution des logements sociaux. Emmanuel Macron se situe quant à lui dans la complète continuité du quinquennat Hollande sur le sujet, tout en refusant cette fois de se fixer un objectif de construction de logements.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’objectif de construction de 500 000 logements, étendard du quinquennat Hollande, n’a pas été repris par les deux finalistes de l’élection présidentielle. Le logement a d’ailleurs été un thème mineur de la première partie de campagne. Sur la plupart des sujets, Emmanuel Macron se situe dans la droite lignée de ce qui a été mis en œuvre par les différents ministres du Logement de François Hollande. Concentrer les moyens là où ils sont nécessaires, créer un « choc d’offre » pour « tasser » les prix là où les besoins sont les plus grands, c’est la logique de son programme, tandis que Marine Le Pen veut réduire les dépenses de logement des ménages par un grand plan d’aide à la construction et à la réhabilitation ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
4 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Continuité contre préférence nationale sur le dossier logement

Votre e-mail ne sera pas publié

yannick MARTIN

28/04/2017 06h59

bien sur il faut revoir les conditions d Attribution des logements , notamment aux niveau des jeunes ….qui galère, car faute de pouvoir d achat , il ne peuvent accéder au logement Social , il faut un logement pour TOUS ! est puis il y a la Gestion des Organismes HLM , car dans certains Département on assiste a des situations ubuesques, on Mutualise a tout va , tout en supprimant du Personnel ….

fred

28/04/2017 07h52

Ce n’est pas tout à fait cela: la Métropole de Lyon a une plateforme mutualisée d’instruction des autorisations d’urbanisme seulement pour quelques communes.
Les « grandes communes » ont leur propre service d’instruction…

yannick MARTIN

28/04/2017 01h30

il faut un décodeur pour vous comprendre …..Lyon n est pas la France , je travail depuis plus de 35 ans dans le logement Social , j ai une expérience , une expertise qui sont réel , du terrain !

Delphine Gerbeau

28/04/2017 10h10

Bonjour,
merci pour l’info je vais préciser cela

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement