Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Immigration

Mineurs non accompagnés : le Conseil d’État cherche l’équilibre

Publié le 20/12/2018 • Par Samuel Dyens • dans : A la Une santé social, Analyses santé social, Dossier Santé Social

ANALYSE-JUR_DESSIN-P.-GROS NE PAS L'UTILISER POUR UN ARTICLE
D.R.
Le juge administratif, depuis 2016, construit patiemment une jurisprudence autour de l’épineuse question des mineurs non accompagnés, visant à clarifier les responsabilités respectives en la matière, entre l’État et les départements.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Saisi en tant que juge d’appel du référé-liberté, le Conseil d’État a rendu trois décisions très importantes (27 décembre 2017, nos 415436, 415437 et 415438), qui viennent contribuer à l’édification d’une jurisprudence relative aux mineurs non accompagnés (MNA – anciennement appelés mineurs isolés étrangers), cherchant à trouver le juste équilibre entre compétence étatique, compétence départementale et libertés fondamentales des mineurs concernés.

Hébergement d’urgence

Pour mémoire, le Conseil d’État est d’abord intervenu sur l’épineuse question de la répartition des compétences entre État et département quant à leurs obligations respectives en matière d’hébergement d’urgence. Épineuse, non seulement juridiquement, mais aussi financièrement, cette dimension étant toujours (trop ?) fortement ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Mineurs non accompagnés : le Conseil d’État cherche l’équilibre

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement