Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[BILLET] Lanceur d'alerte

Toujours pas de Snowden dans la fonction publique

Publié le 26/04/2017 • Par Brigitte Menguy • dans : Billets juridiques, France

Sifflet
stevendepolo via Foter.com / CC BY
Pour le Conseil d’Etat, Philippe Pichon, l’ex-commandant de police mis à la retraite d’office pour avoir voulu dénoncer les dysfonctionnements d’un fichier, n’est pas un lanceur d’alerte.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les faits remontent à 2008. Bien avant la loi « déontologie » du 20 avril 2016 et la loi « Sapin 2 » du 9 décembre 2016 qui posent une définition et une protection des lanceurs d’alerte, notamment lorsque ces derniers sont fonctionnaires. En l’espèce, Philippe Pichon, commandant de 42 ans au sein de la police nationale, s’est vu infliger la sanction de mise à la retraite d’office pour avoir fait usage du fichier de police « système de traitement des infractions constatées » (Stic) pour des raisons étrangères au service et pour en avoir communiqué des extraits à un journaliste afin de dénoncer les failles de ce système où se retrouvent « côte à côte » victimes et mis en cause.

Fausse alerte

Saisi en cassation de ce litige, le Conseil d’Etat fait application d’une jurisprudence traditionnelle ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Toujours pas de Snowden dans la fonction publique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement