logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/501908/la-merule-une-problematique-emergente-pour-les-collectivites/

ESPÈCES INVASIVES
La mérule, une problématique émergente pour les collectivités
Auteur associé | France | Ingénierie | Publié le 04/05/2017

Les champignons lignivores, en particulier la mérule, peuvent occasionner des dégâts importants dans les bâtiments en dégradant le bois et ses dérivés utilisés dans la construction. Les services techniques doivent donc être sensibilisés à cette problématique récente afin de mettre en place des mesures de prévention efficaces ainsi qu’un appui technique auprès des habitants.

Par Diana Sepulveda, ingénieur santé-environnement

Citée dans la Bible sous le nom de « lèpre des maisons », la mérule est un champignon xylophage qui s’attaque aux structures en bois des bâtiments et habitations. Son activité peut affecter la qualité d’usage des bâtiments mais aussi causer des désordres sur la structure du bâti et mettre en danger la sécurité de ses occupants.

La mérule cause de nombreux dégâts

Au Canada ou en Belgique, sa présence a déjà causé de nombreux dégâts. En France, ces derniers temps, les cas se multiplient et le nombre de communes touchées est passé de 500 en 2005 à 1 679 en 2015 (cf. carte, source FCBA).

Sa présence n’est toutefois pas spécifique à un type constructif et sa progression est fortement liée à l’environnement (humidité, température tempérée, milieux ...

REFERENCES


POUR ALLER PLUS LOIN