Energie

Dans le Tarn, on produit de l’hydrogène à partir du biogaz

| Mis à jour le 28/11/2018
Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

Trifyl

Après avoir testé avec succès une production d’hydrogène directement à partir du biogaz issu de ses déchets, Trifyl et ses partenaires sont en train de tenter la production industrielle. Long mais plein de promesses.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

cet article fait partie du dossier

Une bouffée d'oxygène pour l'hydrogène

Trifyl, syndicat mixte départemental de valorisation des déchets ménagers et assimilés, installé à Labessière-Candeil dans le Tarn, tente de produire industriellement de l’hydrogène vert à partir de ses 180 000 tonnes annuelles de déchets ménagers résiduels.

Bioréacteur, cogénération et biométhane

Tout a commencé en 2006 par ce bioréacteur (1) et ses quatorze casiers remplis et fermés indépendamment. Plus petits qu’ailleurs, « on les ferme au bout de neuf mois, au lieu de douze ou plus.

Ces casiers et leurs déchets et lixiviats sont totalement isolés du sol. Géomembrane et géotextile font barrière sur tous les côtés du casier », précise Alex de Nardi, ingénieur au service R&D de Trifyl. Les lixiviats sont récupérés et réinjectés dans les déchets, pour les humidifier et mieux les ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Dossier
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Gouvernance de l’eau : trop de règles tue la règle

    En analysant la gouvernance de l’eau depuis 1750, des chercheurs démontrent que l’inflation perpétuelle des règles, loin d’améliorer les choses, peut générer des dysfonctionnements. La pierre d’achoppement serait notamment la divergence d’intérêt ...

  • Le maire bétonneur est mort, vive le maire aménageur !

    Pour maintenir un rythme de construction élevé, tout en soignant le cadre de vie, les maires revoient leurs modes d’action. ...

  • Climat : comment éviter la guerre de l’eau

    Inondations, canicules, sécheresses… S’ils ne sont pas nouveaux, la fréquence, la durée et l’intensité de ces événements climatiques extrêmes signent le dérèglement climatique actuel. Comment les territoires peuvent-ils y faire face ? 2019 a été ...

  • « Le Nord n’est plus épargné par la sécheresse »

    La régie publique Noréade dessert en eau potable 750 communes, situées sur les quatre départements du Nord, du Pas-de-Calais, de l’Aisne et de la Somme. L’été dernier, elle a été touchée par la sécheresse. Une situation totalement inédite sur ce secteur ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP