Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Présidentielle

Présidentielle : faut-il (encore) baisser la dépense des collectivités ?

Publié le 12/04/2017 • Par Pierre Cheminade • dans : A la une, A la Une finances, Actu experts finances, France

Fotolia_72779562_XS
Fotolia
Les questions qui fâchent 3/10 : la Gazette fait le tour des questions qui font débat dans la campagne au sujet des collectivités. Aujourd'hui, la dépense publique locale. Les candidat sont divisés sur la pertinence de couper à nouveau dans les dotations surtout si cela devait mettre en péril les services publics et pénaliser la reprise économique.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Face à l’union sacrée des associations d’élus locaux, les candidats se montrent divisés sur la pertinence de demander de nouveaux efforts aux maires de France. « Il n’y aura aucune baisse des dotations aux communes pendant le quinquennat ! »

C’est le socialiste Benoît Hamon qui s’est montré le plus clair, répétant que « ceux qui veulent 120 000 ou 500 000 fonctionnaires en moins doivent avoir le courage de dire quels services publics, quels métiers seront supprimés ! »

De nouvelles baisses en vue ?

Une pique directement adressée à Emmanuel Macron (En Marche!) et François Fillon (LR). Le premier s’est certes engagé à ne pas toucher aux dotations mais il exige en contrepartie « des efforts volontaires » des collectivités qui devront réduire leurs dépenses de ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Présidentielle : faut-il (encore) baisser la dépense des collectivités ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement