logo
DOSSIER : Le très haut-débit prend son temps pour arriver
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/499307/tres-haut-debit-le-rip-alsacien-est-finance-a-64-par-le-prive/

INFRASTRUCTURES NUMÉRIQUES
Très haut-débit : le RIP alsacien est financé à 64% par le privé
Claire Chevrier | A la Une finances | actus experts technique | Bonnes pratiques finances | Dossiers d'actualité | Régions | Publié le 10/04/2017

L'ancienne région Alsace a confié le déploiement de son réseau d'initiative publique(RIP) à un concessionnaire. La nouvelle région Grand Est prend le relais pour couvrir tous les départements. A la clé, des coûts moindre pour les acteurs publics.

« En Alsace, jusqu’à l’été 2014, nous étions partis sur un réseau d’initiative public (RIP) en affermage. Mais nous avons commencé à voir certains opérateurs nous expliquer qu’ils seraient intéressés par un modèle concessif, où ils apporteraient eux-mêmes leurs financements. Nous avons donc décidé, en octobre 2014, de partir sur un modèle concessif d’une durée de 30 ans », se souvient Franck Siegrist, aujourd’hui chef de projet très haut -débit (THD) à la ‎région Grand Est.

450 millions d’euros pour la construction

La concession porte sur la construction et l’exploitation de 377 000 prises. 450 millions d’euros sont prévus pour la construction du réseau entre 2015 et 2021 et 30 millions supplémentaires pour la maintenance pendant la durée du contrat. « Au final cela nous a coûté beaucoup moins que nous le pensions. Pour un affermage, nous avions chiffré le coût à 600 millions d’euros, dont 60 % auraient été à la charge des ...

POUR ALLER PLUS LOIN