logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/495970/ouverture-des-ter-a-la-concurrence-une-foule-de-questions-reste-en-suspens/

TRANSPORTS
Ouverture des TER à la concurrence : une foule de questions reste en suspens
Nathalie Da Cruz | A la une | A la une | actus experts technique | France | Publié le 21/03/2017

Dans quelles conditions les régions pourront-elles choisir un prestataire autre que SNCF Mobilités pour exploiter les TER ? De nombreux points d'interrogation demeurent quant aux modalités de l'ouverture à la concurrence. Alors que quatre régions sont prêtes à expérimenter celle-ci, l'Association française du rail (AFRA), qui regroupe les opérateurs alternatif à SNCF Mobilités, a voulu interpeller les candidats à la présidentielle sur ce sujet.

Lors d’un point presse organisé à Paris le 16 mars 2017, l’ Association française du rail (AFRA) – qui regroupe des opérateurs comme Transdev, Trenitalia, Thello… – n’a pas caché son impatience de voir l’exploitation des TER ouverte à la concurrence. Et décidé de sonder les candidats à la magistrature suprême sur ce sujet.

Lors d’une « plate-forme Etat-régions » le 27 juin 2016, le gouvernement avait répondu « oui » à la demande de Régions de France d’expérimenter cette ouverture avant la date fixée par la législation européenne, soit 2023 – sachant qu’entre 2019 et 2023, les régions pourront commencer à attribuer des marchés d’exploitation à des opérateurs autres que SNCF Mobilités.

Transport ferroviaire : bientôt la fin du monopole SNCF en région?

Préparer l’ouverture dans la ...

POUR ALLER PLUS LOIN