Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Hébergement d'urgence

Fermetures de places hivernales : l’Etat fait un effort, les collectivités attendent le détail territorial

Publié le 20/03/2017 • Par Rouja Lazarova • dans : Actu expert santé social, France

Précarité, SDF, pauvreté
Fotolia
A la veille de la fin de la trêve hivernale, le 15 mars, la ministre du Logement Emmanuelle Cosse annonçait la pérennisation de 5000 places d’hébergement, alors que 10000 places hivernales vont fermer. Elle répondait ainsi à l’inquiétude des associations. Au même titre que les collectivités, elles se réjouissent de l’annonce, mais attendent des précisions sur la répartition territoriale des places.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Nous saluons l’effort du gouvernement, cet hiver, et sur l’ensemble du mandat. Mais il y a toujours des personnes à la rue. Et l’effort doit avoir une répartition équitable. Paris concentre par exemple 40% de l’hébergement d’urgence en Ile-de-France. D’autres communes doivent aussi s’investir », estime Bruno Morel, directeur général d’Emmaüs Solidarité.

Décalage avec le terrain

Le directeur général de la Fédération des acteurs de la solidarité (ex-FNARS), Florent Gueguen, rejoint cette position. Il souligne également l’importance de l’effort de l’Etat – deux fois plus de places pérennisées que l’hiver dernier –, mais il s’interroge sur sa répartition géographique :

Cette annonce est déconnectée de la réalité de certains territoires où le problème est plus foncier que budgétaire, comme sur ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Data visualisation, les agents véritables acteurs de la transformation

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Fermetures de places hivernales : l’Etat fait un effort, les collectivités attendent le détail territorial

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement