logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/495081/la-prevention-specialisee-rentre-dans-le-giron-de-toulouse-metropole-et-affirme-son-role/

TRAVAIL SOCIAL
La prévention spécialisée rentre dans le giron de Toulouse métropole et affirme son rôle
Emilie Denètre | Actu experts prévention sécurité | Régions | Publié le 23/03/2017

Le transfert de la prévention spécialisée à la métropole est un big bang culturel. Si les réticences existent, ce rattachement à la direction des solidarités et de la cohésion sociale peut aussi être vu comme une opportunité. Celle de faire naître, par exemple, des synergies avec la politique de la ville.

Toulouse métropole (37 communes, 746 900 hab.). Le 1er janvier 2017, la « prèv’ » a quitté le giron départemental de la Haute-Garonne pour devenir une compétence métropolitaine. Rien d’original. Sauf qu’à Toulouse, ce sont 60 éducateurs – gérés en régie directe – qui ont été transférés. « Lorsque mes collègues ou partenaires ont appris que la prévention spécialisée arrivait dans ma direction, la plupart du temps, ils ont pris un air compatissant », raconte Nadège Grille, la patronne de la direction des solidarités et de la cohésion sociale de Toulouse métropole.

Une anecdote qui en dit long sur le travail de « déminage » qu’elle a dû mener pour que cette greffe puisse prendre, en collaboration avec Yannick Dignac, alors directeur adjoint de la prévention jeunesse du conseil ...

CHIFFRES CLES

60 éducateurs ont été transférés du département vers la métropole.


POUR ALLER PLUS LOIN