Déchets

Bateaux abandonnés et épaves : que peuvent faire les collectivités ?

| Mis à jour le 12/04/2017
Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

Baillou-Fotolia

Une étude récente de l’Ademe estime que 35 000 à 140 000 bateaux de plaisance seraient aujourd’hui « hors d’usage » en France, représentant 16 000 à 40 000 tonnes de déchets. Que peuvent faire les collectivités locales pour gérer au mieux ces bateaux de plaisance hors d’usage présents sur leur territoire ?

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Par Vianney Dupont, Nautique Conseil, Alexis Lemeillet, Deloitte Développement durable

L’étude de l’Ademe estime également que le stock de bateaux de plaisance hors d’usage (BPHU) non traités constitué ces dernières années s’accroît et que 4 000 à 12 000 bateaux deviennent chaque année « hors d’usage », représentant entre 2 000 et 3 500 tonnes de déchets générés par an (1).

Si rien n’est fait, ce stock continuera à croître dans les prochaines années, parce que les bateaux du « boom » de la plaisance des années 1970 et 1980 – né de l’apparition d’un nouveau matériau (le polyester) – arriveront en fin de vie.
Cependant, les constructeurs français de bateaux de plaisance, les pouvoirs publics, certaines associations environnementales et certains professionnels des déchets ont pris conscience du phénomène et ont commencé à organiser en France une filière de recyclage des BPHU, avec notamment plusieurs évolutions de la réglementation.

Les collectivités locales peuvent également accompagner cette démarche.

Solutions techniques et financières aujourd’hui

À l’heure actuelle, le détenteur ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Réseau ferroviaire : un patron limogé, des questions en suspens

    Le projet de loi de finances 2023 acte un effort pour les transports ferroviaires et du quotidien. Quel montant sera attribué pour le réseau ferré dont le dirigeant vient d’être limogé ? Réponse fin octobre, après l’avis du Conseil d'orientation des ...

  • Plan de sobriété énergétique : ce qu’il faut retenir pour les collectivités

    Le Plan de sobriété énergétique a été présenté jeudi 6 octobre. Basé sur le travail de neuf groupes thématiques, dont un sur les collectivités territoriales, il propose toute une série de mesures pour réduire la consommation énergétique de 10% en deux ...

  • Votre actu juridique du 30 septembre au 6 octobre

    Notre sélection de textes officiels, jurisprudence et réponses ministérielles intéressant les cadres de la filière technique, publiées par le Club Techni.Cités et sur Lagazette.fr entre le 30 septembre et le 6 octobre 2022. ...

  • Disponibilité et réintégration : un droit pragmatique

    Un fonctionnaire territorial dispose d’un droit à la réintégration, mais dépend de la disponibilité de poste dans la collectivité. Il doit être réintégré dans un délai raisonnable qui est apprécié par le juge, mais ne peut être mis en surnombre dans la ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Comment accompagner les ménages vers la rénovation énergétique de leur logement sur votre territoire ?

de SOLIHA

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP