Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

En direct du Congrès

Maires urbains, maires ruraux, unis sur le front de la pauvreté

Publié le 23/11/2010 • Par Hélène Girard • dans : Actu expert santé social, France

D’année en année, le constat est le même : la mairie est la première porte que poussent les personnes en grande difficulté et ce sont les maires et les agents des centres communaux d’action sociale (CCAS) qui sont aux avant-postes pour intervenir en urgence et observer les évolutions de précarisation de la société.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les élus locaux invités à la table ronde organisée le 23 novembre au congrès des maires n’ont pas manqué de rappeler cette expérience qu’ils font au quotidien. Mais leurs débats ont aussi mis en lumière des évolutions, récentes et profondes.

A commencer par l’approfondissement du phénomène : « avec la crise, la pauvreté et la précarité se sont installées de façon durable et touchent des personnes qui ont un travail », a rappelé François Rebsamen, maire (PS) de Dijon (Côte d’or), évoquant des quartiers concernés par la politique de la ville, où l’on compte « 70% de familles monoparentales et 100% de logements locatifs ».

De son côté, Patrick Masclet, maire (UMP) d’Arleux (Nord), et président de la commission « cohésion sociale » de l’Association des maires de France, a mis l’accent sur ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Déserts médicaux, comment s'en sortir ?

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Maires urbains, maires ruraux, unis sur le front de la pauvreté

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement