logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/493163/ouverture-du-grand-chantier-des-musees-du-xxieme-siecle/

CULTURE
Ouverture du grand chantier des musées du XXIème siècle
Isabelle Verbaere | France | Publié le 07/03/2017

Le rapport de la mission de réflexion sur les musées du XXIe siècle a été rendu public jeudi 2 mars 2017, par Audrey Azoulay. Il identifie une quinzaine de chantiers à lancer et incite à suivre une multitude d'initiatives et de modèles émergents.

art dans le jeu video musee dart ludique de paris jean perre delabera cc by 2 - UNE

 

Comment projeter les musées dans le futur ? Plus de 700 professionnels et élus ont planché sur cette question pendant neuf mois, mais aussi 3 000 Français qui ont exprimé leurs attentes lors d’une consultation en ligne. Le rapport [1] , fruit de cette large concertation, a été présenté jeudi 2 mars 2017, par Audrey Azoulay. La Ministre de la culture et de la communication avait confié, il y a un an, cette mission de réflexion sur les musées du XXIe siècle à Jacqueline Eidelman, conservatrice générale du patrimoine. Elle fut accompagnée d’une vingtaine d’experts avec lesquels elle a rédigé ce rapport.

Quatre enjeux

Ils ont identifié quatre enjeux pour le musée du XXIème siècle, qui doit être :

En premier lieu, la création d’un musée éthique et citoyen devra permettre d’avoir affaire à une institution « reflétant la pluralité culturelle à même de ressouder les liens sociaux et projeter notre société dans un avenir moins conflictuel » notent-ils.

Manifeste pour un musée humaniste

Pour faciliter l’ouverture sur la diversité,  ils proposent la création d’un manifeste pour un musée humaniste avec le concours d’Alexia Fabre, directrice du musée d’art contemporain du Val-de-Marne, le MAC VAL. Une opération annuelle « Osez le musée », couronnée par un prix, pourrait aussi être lancée pour valoriser les actions innovantes en direction des publics socialement défavorisés.

Vers un musée collaboratif

Autre enjeu identifié par la mission : tendre vers un musée plus accueillant et collaboratif. « Le musée se met à l’ère de la culture participative et parie sur l’intelligence collective », observent les rapporteurs. Pour pousser cette logique, ils conseillent en particulier de lancer une concertation sur les nouvelles formes de gouvernance intégrant les publics.

Hors-les-murs, dématérialisé, le musée du futur doit aussi être protéiforme. Afin que ces établissements soient davantage en prise avec la société, les rapporteurs prônent la création d’un bureau de l’innovation muséale au service des musées de France, en 2017.

« Il apportera son soutien à la concrétisation de projets innovants et veillera à leur dissémination, détaillent-ils. Il consolidera le développement des outils numériques au musée, leur mutualisation et leur adaptation régulière aux nouveaux usages ».

Ils suggèrent également de lancer une mission pour un renouveau du rôle des grands départements patrimoniaux du réseau des Musées de France. Au nombre de 15, ces grands départements animent le réseau des musées territoriaux conservant des collections dont ils sont référents. (1) [5]

Musée Matisse, Le Cateau-Cambrésis,  © JoJan CC BY SA 3.0

Musée Matisse, Le Cateau-Cambrésis, © JoJan CC BY SA 3.0

Harmoniser les statuts des agents dans les musées

La mission conclut sur la nécessité d’achever la mue de l’écosystème professionnel.  Des assises nationales des métiers et de la formation pour les musées seront d’ailleurs organisées fin décembre 2017. Les rapporteurs insistent sur la nécessité d’harmoniser les deux fonctions publiques.

La dissymétrie est perçue comme « un handicap à une évolution harmonieuse et concertée des politiques muséales sur l’ensemble du territoire, à la gestion des carrières, à la mobilité et à la cohérence des dispositifs de formation » regrettent-ils. Ils invitent aussi les associations de collectivités locales à s’emparer du problème posé par le changement de statuts des établissements territoriaux dans le cadre de la création des métropoles et des inter-communalités.

Ce rapport n’est pas qu’une énumération de mesures à prendre. Il met aussi en exergue les modèles émergents pour évoquer l’ouverture à la diversité dans des musées qui pourraient être conçus comme une maison commune, synonyme d’hospitalité, inclusion, de partage, de transmission, emblématique du vivre ensemble. Il met également en avant de multiples initiatives prises par les établissements un peu partout en France pour relever les défis du musée du XXIe siècle.

 

Ce que le public attend des musées

Inclusion, ouverture, convivialité, participation : c’est ainsi, en substance, que les 3/4 des Français interrogés par le CREDOC (2) [8] pour le compte du ministère de la Culture décrivent le musée du XXIème siècle qu’ils appellent de leurs vœux.

INFOGRAPHIE ATTENTES PUBLICS MUSEESCapture

Le rapport de la Mission « Musées du XXIème siècle » a pris en compte ces aspirations du public.