logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/492771/le-ppcr-ne-rend-pas-la-territoriale-attractive-aux-yeux-des-jeunes-ingenieurs/

STATUT
«Le PPCR ne rend pas la territoriale attractive aux yeux des jeunes ingénieurs»
Emmanuelle Picaud | A la une | France | Statut technique | Toute l'actu RH | Publié le 03/03/2017 | Mis à jour le 30/03/2017

Les décrets modifiant le statut des ingénieurs et des ingénieurs en chef dans le cadre du protocole PPCR viennent d'être examinés par le Conseil Supérieur de la fonction publique.

Le Conseil supérieur de la fonction publique vient d’examiner plusieurs projets de décrets relatifs au statut des ingénieurs et des ingénieurs en chef dans le cadre du protocole parcours professionnels, carrières et rémunérations (PPCR). Le point avec ce que ces textes vont changer avec Arnaud Bonnin, vice-président et animateur de la commission « carrière » de l’Association des ingénieurs territoriaux de France (AITF).

1/ Les textes créent un 9e échelon pour les ingénieurs principaux et un 11e échelon pour les ingénieurs en chef en 2020. Est-ce globalement un progrès pour le déroulement de carrière des ingénieurs ?

La création d’un 9e échelon pour les ingénieurs principaux – qui découle de la séparation des cadres d’emplois pour les ingénieurs et les ingénieurs en chef – est une avancée, il ne faut pas le nier,  mais qui aura un impact ...

POUR ALLER PLUS LOIN