logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/492717/trottoirs-partages-les-bonnes-pratiques-dont-peut-sinspirer-lhexagone/

DECRYPTAGE
Trottoirs partagés : les bonnes pratiques dont peut s’inspirer l’hexagone
Joël Graindorge, DGST | actus experts technique | Publié le 02/03/2017 | Mis à jour le 03/09/2018

Les trottoirs partagés entre les piétons et les cyclistes ne sont pas réglementés en France. Pourtant, dans certains contextes contraints, ce peut être une solution intéressante pour conforter l'usage du vélo. Le Cerema vient de publier un rapport analysant les pratiques dans de nombreux pays.

En France, la réglementation pour partager des trottoirs entre des piétons et des cyclistes n’existe pas. La France bien signé la convention de Vienne sur la signalisation, mais elle fait partie des quelques pays à ne pas l’avoir retranscrite dans le code de la route ou dans des textes.

Certes, l’outil « voie verte » a été développé, mais c’est un tout autre concept : il s’agit d’une voie réservée aux non-motorisés, et non d’un trottoir partagé. Or, la question qui se pose ici est de permettre le partage d’un seul et même trottoir à la fois entre les usagers cyclistes et les piétons. (1)

Réticence des acteurs concernés

La délégation à la sécurité et à la circulation routières (DSCR) a demandé au Cerema de faire un état des lieux des ...

REFERENCES


POUR ALLER PLUS LOIN