Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

La commande publique a reculé de 5,8 % en 2016

Publié le 22/02/2017 • Par Cédric Néau • dans : A la une, A la Une finances, Actu experts finances, France

Fotolia_79828789_XS
Fotolia beeboys
Les achats publics ne cessent de reculer depuis 2012 et l'exercice 2016 ne fait pas exception à la règle, selon un baromètre ADCF-CDC-Vecteur Plus. Après une légère embellie en 2015 la commande publique des collectivités replonge, particulièrement celle des départements et régions. Une ou deux satisfactions surnagent toutefois.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Ce n’était qu’un « ressaut ». Après une quasi stabilité en 2015 (-0,7 %), la commande publique a reculé de 5,8 % en 2016 soit -4,47 milliards d’euros pour retomber à un total de 72,2 milliards d’euros, selon la seconde édition du baromètre de la commande publique publiée mardi par l’Assemblée des communautés de France (ADCF) et la Caisse des Dépôts (CDC) en partenariat avec Vecteur Plus.

Le total des achats publics qui regroupent donc ceux effectués aussi bien en fonctionnement qu’en investissement et provenant de l’Etat, des collectivités territoriales, de leurs groupements et EPL, mais aussi des hôpitaux, des bailleurs sociaux et des grands opérateurs publics tels que la SNCF ou la RATP, « a connu une baisse de valeur de près de 24 milliards d’euros, soit un quart du volume ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Covid : nouveaux enjeux, nouvelles mobilités

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La commande publique a reculé de 5,8 % en 2016

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement