Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Éducation prioritaire

La Cour des comptes formule 17 recommandations pour réduire les écarts de réussite scolaire

Publié le 25/10/2018 • Par Audrey Minart • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

Mixité sociale au collège
Drivepix - stock.adobe.com
Mise en place en 1981, la politique de l’éducation prioritaire ne semble pas porter ses fruits, à en croire le nouveau rapport de la Cour des comptes publié le 17 octobre. Consistant essentiellement à allouer davantage de moyens aux écoles et aux collèges en difficulté, elle a mobilisé 1,657 milliard d’euros en 2017, et concernait 20 % de la totalité des élèves. La Cour constate cependant que les écarts subsistent, voire se creusent, et qu’un grand nombre d’élèves qui pourraient en être bénéficiaires ne sont pas touchés. Dix-sept recommandations ont été formulées pour la rendre plus efficace.

« En dépit de régulières relances de la politique de l’éducation prioritaire, le système éducatif français est toujours considéré comme très déterministe, les résultats des élèves étant fortement corrélés à leur milieu social, économique et culturel . »

Dans son rapport d’évaluation de la politique de l’éducation prioritaire, la Cour des comptes ne mâche pas ses mots. Si le dispositif, né en 1981, n’était pas censé se pérenniser à l’origine, son champ n’a cessé de s’étendre depuis 40 ans. En effet, si 503 collèges étaient concernés en 1981, ils étaient plus de 1 000 en 1999, et 1 097 en 2017. Plus précisément, 365 collèges accueillant 7 % des collégiens du secteur public (et 2 466 écoles rattachées) appartiennent aujourd’hui aux réseaux d’éducation prioritaire renforcée (REP+) et 732 ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

CLUB FINANCE - Projet de loi de finance 2023 : ce qui attend les collectivités

de La Gazette des communes en partenariat avec la Caisse d’Epargne et KPMG

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La Cour des comptes formule 17 recommandations pour réduire les écarts de réussite scolaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement