Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

[INTERVIEW] Rentabilité des services publics locaux

« Investir dans un service public se décide aussi en fonction de critères financiers »

Publié le 03/03/2017 • Par Brigitte Menguy Pierre Cheminade • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Pascale Defline, professeure affiliée à HEC Paris.
Pascale Defline, professeure affiliée à HEC Paris. HEC PARIS
Dans sa thèse de doctorat soutenue en 2011, Pascale Defline, professeure affiliée à HEC Paris, a analysé le poids de la rentabilité financière dans les choix d’investissement communaux. Six ans après, elle revient sur ses travaux… qui n’ont pas pris une ride !

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Rentabilité du service public : la fin d'un tabou

Quels sont les critères pris en compte par les collectivités pour décider d’investir dans un équipement de service public ?

Dans le cadre de mes travaux, j’ai rencontré des responsables de 26 communes très diverses, ce qui m’a permis d’identifier plusieurs types de critères intervenant lorsqu’il faut décider d’investir dans un service public administratif et facultatif. Ainsi, si le critère que j’ai nommé « de service public », qui regroupe tout ce qui concerne l’intérêt général et les besoins de la population, reste important, de l’ordre de 40 %, d’autres sont également pris en compte par les collectivités. On retrouve des critères électoraux (promesse de campagne, désir de réélection… ) et ceux dits « d’obligati ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Contenu Premium

Cet article fait partie du Dossier

Rentabilité du service public : la fin d'un tabou

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Investir dans un service public se décide aussi en fonction de critères financiers »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement