logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/4894/grenelle-des-antennes-les-villes-moyennes-demandent-la-reconnaissance-du-principe-de-precaution-pour-les-maires/

SANTÉ PUBLIQUE
Grenelle des antennes : les villes moyennes demandent la reconnaissance du principe de précaution pour les maires
La Rédaction | Actualité Club Techni.Cités | France | Publié le 05/05/2009 | Mis à jour le 22/07/2013

La Fédération des maires des villes moyennes (FMVM), qui souhaite être associée au «Grenelle des antennes», a publié le 5 mai une contribution à cette concertation lancée par le gouvernement dans laquelle elle demande notamment que «de nouveaux outils règlementaires soient mis au service des élus locaux concernant l’installation des antennes-relais avec la reconnaissance du « principe de précaution » pour les maires».

La FNVM qui s’estime «particulièrement préoccupée par la situation dans laquelle se trouvent les élus locaux» réclame également que les élus «puissent bénéficier rapidement d’études incontestables sur la dangerosité ou non des antennes-relais pour la population».

Cette association d’élus indique également dans cette concertation souhaiter :

La première réunion de travail du «Grenelle des antennes» [1], qui doit justement aborder la question des antennes-relais, se tient le 6 mai.

Pour en savoir plus
Consultez le dossier du Courrier des maires «Antennes-relais : les maires face au principe de précaution» [2]