Risques naturels

Littoral : le fonds Barnier insuffisant pour couvrir les dommages (4/5)

Par • Club : Club Techni.Cités

Fotolia Bits and Splits

Le fonds « Barnier » est à ce jour le seul dispositif de financement qui peut être actionné en cas de catastrophes naturelles sur le littoral. Très sollicité, il montre aujourd'hui ses limites.

cet article fait partie du dossier

Le Littoral, une ressource à protéger

L’un des freins actuels à la mise en œuvre des démarches de relocalisation est le coût d’acquisition des biens exposés aux risques littoraux. L’exemple le plus emblématique correspond au rachat de maisons à déconstruire opéré à la suite de Xynthia. Fin 2011, l’Etat a ainsi acheté 1 157 habitations sur une vingtaine de communes pour un montant total de près de 300 millions d’euros. Un budget qui a été intégralement financé par la solidarité nationale, grâce au fonds de prévention des risques naturels majeurs, dit fonds « Barnier ».

Opérations trop coûteuses

Premier problème : le montant de l’indemnisation n’a pas pris en compte le risque. Cette solution, beaucoup trop coûteuse, n’est donc absolument pas généralisable aux centaines de milliers de biens exposés. Pour la seule commune de Lacanau (Gironde), la valeur des biens immobiliers (1 200 logements et 80 commerces) exposés à l’érosion d’ici à 2 100 a été estimée à 300 millions d’euros. Sans compter les opérations de reconstruction.

Second écueil : les outils ...

Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

Déjà abonné ? Identifiez-vous
+
Mot de passe oublié ?
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, profitez de l’offre découverte 30 jours gratuits !

Offre découverte
Article réservé aux abonnés

Contenu réservé aux abonnés

  • Gazette des communes
  • Club Techni.Cités

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club Techni.Cités

ABONNEZ-VOUS
Dossier
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • La gestion du trait de côte redessine les politiques d’aménagement

    Près d’un quart du littoral français recule du fait de l’érosion côtière. Pour les collectivités concernées, la prise en compte de ce phénomène exige à la fois de nouvelles pratiques d’entretien et de préservation des milieux et une réflexion de fond ...

  • Marne-la-Vallée, laboratoire sur la ville intelligente et soutenable

    Une convention « Smart & Sustainable City » vient renforcer les relations entre pouvoirs publics et le monde de la recherche, dans le but d’adapter et de développer la ville nouvelle de Marne-la-Vallée à la transition énergétique et écologique. ...

  • Votre actu juridique du 7 au 13 décembre 2018

    Notre sélection de textes officiels, jurisprudence et réponses ministérielles intéressant les cadres de la filière technique, publiés par le Club Techni.Cités et sur Lagazette.fr entre le 7 et le 13 décembre 2018. ...

  • Des activités sportives pour muscler la vie professionnelle

    De plus en plus d’entreprises développent des initiatives pour inciter leurs employés à faire du sport compte tenu des retombées positives. Certaines collectivités locales et établissements publics leur emboîtent le pas et proposent à leurs agents des ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP