logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/489050/la-citoyennete-repose-la-culture-comme-projet-politique-frederic-lafond/

[ENTRETIEN] POLITIQUES CULTURELLES
« La culture peut redonner à pratiquer les droits fondamentaux » – Frédéric Lafond
Hélène Girard | France | Publié le 17/02/2017

Les directeurs des affaires culturelles (DAC) des collectivités territoriales veulent promouvoir la citoyenneté culturelle. Ils en débatteront lorsqu'ils seront réunis les 9 et 10 mars 2017 à Strasbourg, pour leurs 4èmes Assises nationales, organisées par leur fédération d'associations de DAC, la FNADAC. Dans la perspective de cette manifestation, la Gazette a rencontré son président, Frédéric Lafond, pour faire le point sur les réflexions en cours dans la profession.

 

Pour la 4ème fois depuis 2007, la Fédération nationale des associations de directeurs des affaires culturelles (Fnadac) organise ses Assises nationales, qui auront lieu, cette fois-ci, à Strasbourg. Au programme « culture et citoyenneté, les défis à relever ». En amont de cet événement, son président, Frédéric Lafond, explique pourquoi la citoyenneté culturelle est un enjeu « crucial» et comment elle irrigue les réflexions des professionnels.

Les Assises de la Fnadac articuleront la culture et la citoyenneté. Sur quoi repose cette articulation ?

Le fil rouge de notre réflexion, c’est : « la culture, comme projet de société », la culture pour « faire société ». Il s’agit de se demander ce qui fait que, sur un territoire donné, une citoyenneté culturelle peut s’exprimer, à travers le projet partagé d’une société démocratique et républicaine, qui prend vie grâce aux apports des actes et des acteurs culturels, du débat démocratique instauré par les pratiques culturelles, de tous ces projets qui permettent les rencontres et la participation des populations à l’expression de leur héritage et avenir communs, en dépassant les identités fermées et conflictuelles.