Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Ma santé 2022

Les centres de santé mettent l’accent sur la coordination

Publié le 12/10/2018 • Par Laure Martin • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

santé enfant
Thitaree Sarmkasat
Le 58e congrès des centres de santé, les 11 et 12 octobre à Paris, a pour objectif de plaider en faveur d’un service public de santé de proximité. Organisé quelques semaines après la présentation du plan "Ma Santé 2022" par le président de la République, qui a affirmé toute l’importance qu’il accorde aux questions de santé et d’accès aux soins en France, ce congrès a également pour enjeu de montrer l’importance de la coordination et de la gouvernance des actions dans les territoires. Au cours d’une table ronde, plusieurs acteurs ont d’ailleurs eu l’occasion d’échanger sur la territorialisation des soins et les différentes échelles de prises de décisions, pas forcément toujours évidentes à coordonner.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

L’éducation à la santé commence dès le plus jeune âge, et dans ce domaine, l’école a toute sa place. Elle est d’ailleurs un partenaire actif du monde de la santé.

« La première mission de l’école est de faire acquérir à chaque élève, les connaissances et compétences ainsi que la culture nécessaires pour sa vie de demain. Tous les risques et enjeux de société traversent l’école, qui ne peut cependant pas tout faire car elle n’a pas toutes les expertises », a rappelé Véronique Gasté, cheffe du bureau de la santé, de l’action sociale et de la sécurité, à la Direction générale de l’enseignement scolaire.

Améliorer la coordination entre les acteurs

Néanmoins, l’un des défis à relever : celui de la culture commune autour de la promotion de la santé. L’école doit s’inscrire dans l’éducation à la santé, dans la prévention, par une approche thématique et non par risque.

« Nous devons aussi repérer et détecter les troubles et difficultés qui peuvent interférer avec les apprentissages des enfants », a souligné Véronique Gasté.

Tout l’enjeu est donc d’améliorer la coordination des acteurs intervenant auprès des élèves pour s’assurer de remplir tous les objectifs. D’ailleurs, le parcours des enfants de 0 à 6 ans est organisé autour de plusieurs étapes allant de la périnatalité, à l’accueil (à partir de 3 à 4 mois) puis la scolarisation donc l’éducation (à partir de 3 ans).

La coordination doit alors être interministérielle, mais aussi intersectorielle « car les collectivités ont un grand rôle à jouer sur quantité d’actions éducatives. Elle doit aussi être intercatégorielle car nous avons besoin des médecins et des infirmiers à nos côtés », a-t-elle expliqué. Et d’ajouter : « il faut également mettre les personnels éducatifs dans la boucle car ils repèrent les éléments constitutifs des troubles de santé chez l’enfant ».

Le patient au cœur du système

À l’échelle des professions de santé, des changements organisationnels sont à prévoir avec la stratégie nationale de santé qui mise, sans surprise, sur la prévention, la lutte contre les inégalités territoriales et sociales de santé ainsi que la pertinence et la qualité des soins.

Plus récemment, c’est la mise en œuvre du plan « Ma Santé 2022 » qui est attendue. « La singularité de ce plan est d’avoir constaté l’inadaptation du système de santé au patient, dont la prise en charge est découpée, et d’affirmer la place du patient au cœur du système. Le plan insiste aussi sur la confiance accordée aux professionnels de santé », a rappelé Anne-Marie Horellou, cheffe de la division agences, partenariat, concertation à la Direction générale de la santé (DGS).

Une condition : l’exercice collectif

Le plan s’adresse aux professionnels de santé, à travers leur mode d’exercice et fait de l’exercice collectif une condition pour qu’ils puissent disposer, à leur côté, des assistants médicaux afin de leur dégager du temps et se concentrer sur leur rôle propre, la médecine.

Le plan propose également un financement au parcours du patient. Cette réflexion va de paire avec l’optique de structurer les groupements hospitaliers de territoire (GHT), les « hôpitaux de proximité » et les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) pour faire en sorte que dans les territoires, le patient ait identifié son parcours.

L’ARS a une responsabilité populationnelle

Quel rôle endossent les agences régionales de santé (ARS) dans le maillage des acteurs et dans la garantie d’un exercice coordonné ?

« L’ARS ne pilote pas tout. Mais elle a une responsabilité populationnelle. D’ailleurs, nous animons les commissions de coordination des politiques publiques qui jouent un rôle très important », a rappelé Nicolas Peju, directeur général adjoint de l’ARS Ile-de-France.

Ces commissions ont pour mission d’assurer la cohérence et la complémentarité des actions déterminées et conduites par leurs membres, dans deux domaines particuliers : celui de la prévention, de la santé scolaire, de la santé au travail et de la protection maternelle et infantile, et celui des prises en charge et des accompagnements médico-sociaux. « Cela permet de faire travailler ensemble les acteurs qui interviennent sur les mêmes segments », a-t-il conclu.

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les centres de santé mettent l’accent sur la coordination

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement